lundi 26 octobre 2009

tentative de socialisation extrême

Cette semaine, j'ai mené une expérience inédite, interdite, immersive... ah non, ça, ça veut rien dire. Bref, j'ai fait une semaine totale. Une semaine totale, c'est une semaine sans une seule soirée, et donc encore moins une journée complète, seule chez moi. Une semaine entière passée dans le vaste monde avec des gens. Il faut savoir que le goût de l'aventure, l'exotisme du vaste monde, la socialisation avec le tout venant, le principe de réalité, l'altérité, c'est pas trop trop mon truc. Mon truc c'est couette + chat + télé + ordi + clopes + chocolat + pyjama.
Il faut aussi savoir que quand j'étais très petite, j'étais à la Maison Verte. La Maison Verte pour ceux qui n'ont pas fait un master de sciences et histoire de la pédagogie, c'était un établissement monté et animé par Françoise Dolto pour appliquer ses beaux préceptes éducatifs du genre "socialisons les enfants en douceur". Je devais avoir deux ans et force a été de constater que j'ai eu l'immense fierté d'incarner l'échec total de Françoise. La socialisation en douceur sur moi ça a donné que je préférais aller jouer avec les robinets (j'étais fascinée par l'eau) plutôt qu'avec les autres enfants. Et que quand ils s'approchaient de mon robinet, je leur jetais un regard mauvais. Pire, quand j'arrivais là-bas le matin avec ma mère, je vérifiais direct et si je voyais un enfant à ma "place de robinet" j'étais prise d'une brusque envie de me jeter par la fenêtre ce qui, vous l'avouerez, est plutôt rare pour un gamin qui est à peine doté de la conscience de soi.
Et là, alors que déjà le fait de travailler 40 heures par semaine dans un open-space réduit considérablement ma marge de glandouille en solitaire, j'ai décidé de tester mes limites en cumulant journées de 10 h de taff puis sorties. Je sais pas... une crise de schizophrénie témérité du genre "voyons ce qu'aurait été ma vie si j'avais réussi à supporter la compagnie des gens plus de trois heures par jour".
Et bin ma vie elle aurait juste été fatigante.

Il y a quand même un miracle inexplicable (mais qui en fait s'appelle internet) c'est que malgré tout j'ai des amis en or. Par exemple : Sylvain



Sylvain mon-ami-du-sud, la seule (deuxième) preuve à ce jour que passée la Loire, les gens peuvent encore être formidables. C'est le mec qui a, chevillées au corps, des valeurs comme l'amitié, le sens de la fête, de l'hospitalité, l'amour de la bonne bouffe. Vous voyez en gros l'état d'esprit. Et Sylvain il est monté sur Paris pour une soirée, une seule, juste pour le plaisir de me voir (parce que même Facebook parfois a ses limites). Et Sylvain il a bien fallu l'héberger. Chez moi. Et là, le cliché de Sylvain découvrant le sens de l'hospitalité parisien :

un chat est caché sur cette photo...



Son lit, de plus près, fait avec amour. (Le chat de plus près aussi mais pas avec de l'amour.)



Autant dire que dans J'irai dormir chez vous, je vous l'aurais bien accueilli moi le Antoine de Maximy.

Cette semaine, j'ai également rencontré un autre individu de la même caste haann... non, je n'ai plus le droit d'employer ce mot sinon y'en a qui vont me hacher les couilles sous prétexte que j'ai rien compris à la grande civilisation indienne.
un individu donc hautement asocial dans lequel je me suis reconnu et que j'ai essayé de socialiser à coup de subtils : "BAH PARLES AVEC LES GENS HEIN, ILS SONT GENTILS LES GENS TU SAIS OLIVIER, TENEZ LES GENS PARLEZ DONC AVEC OLIVIER IL EST GENTIL". Finalement, Olivier a préféré se plonger dans la lecture de l'excellentissime Dictionnaire de la Mauvaise foi musicale.



En l'occurrence c'était l'anniversaire d'Anaïs de Brain Carayon, la sexy et chevelue patronne.



Notez le regard plein d'amour que môman Anaïs porte sur ses petits (elle est émue parce qu'en ce moment ses petits sortent des livres).



Par contre, Valentine n'est pas émue, elle est floue.



L'excellentissime dictionnaire.



Et puis il y a eu le Bal Jaune et une bonne photo prise à quatre mains. (Je comprends même pas comment on a réussi avec Stance mais on tenait tous les deux l'appareil).



D'ailleurs, le lendemain, le même Stance en modèle rêveur et décontracté.



Non mais regardez : j'ai vraiment vu des gens. Des personnes. Qui communiquent entre eux sans ordinateur et habillés en tenue de soirée.



Le nom du bar en face.



Le problème d'être beaucoup sortie, c'est que j'ai trop de photos... Mais celle-là est importante parce que c'est Nadia Daam (Nadia Daam est une star sur mon blog, elle me ramène au moins 5 visites par semaine via Google rien que sur son nom). Signalons que Nadia rit-pleure parce qu'elle est surprise d'avoir des amis à son anniversaire (qu'est-ce que vous voulez, c'est un vrai coeur d'artichaut cette meuf). Et que cette photo a été prise dans le noir, comme ne l'indique pas la lumière.

15 commentaires:

Julien a dit…

Waouh félicitations, je n'aurai jamais supporté de voir tous ces gens en une seule semaine... (non pas que ne soient pas des gens bien hein ! Ils le sont surement, même si j'émets des réserves passé la Loire, mais bon quand même si tu le dis hein c'est qu'il est peu être sympathique ce garçon)

Oui j'aime les parenthèses plus longues que le commentaire

Kone a dit…

Je suis admirative... oui parce qu'en tant qu'asociable itou, je me demande comment tu fais pour décider d'un coup de sortir avec des gens. Parce que passer une semaine à faire plateau miam+télé, on se retrouve vite coupé du reste du monde, genre les gens normaux qui sortent et qui communiquent autrement que derrière un écran...

Non vraiment, j'aimerais bien connaître ton truc, parce que dès que je prend un rythme plan-plan, ça me prend des plombes à resociabiliser...

Rholala, je m'excuse d'avance pour le total inintérêt de mon commentaire...

nadia a dit…

ho mais t'as pris des photos? Pas vu, trop occupée à compter les amis, pour voire si c'était un nombre socialement acceptable, et aussi a vérifier que tu portais bien une robe, et que t'es belle en robe, bitch

twirlette a dit…

Ahhh enfin un nouveau commentaire ! depuis le jour où je suis tombée sur ton blog c'est un vrai régal, je suis novice et pourtant j'ai déjà quasiment parcouru la totalité de Girls and geek ..j'adore ton cynisme et ton côté "asociale qui kiffe couette-clopes-et chat", dans lequel je me retrouve tout à fait à vrai dire :D

une lectrice super assidue.

Bernardo a dit…

Les matelas auto-gonflants, y'a que ça de vrai.

Sylvain a dit…

Bravo Bernardo, t'as tout compris. Heureusement que je suis venu avec ma saucisse sous le bras. Mais ce que Titiou ne raconte pas, c'est le bruit de l'aération à côté de mon oreille, incroyable imitation d'une armée de zombies en souffrance, qu'un maléfique seigneur aurait choisi de torturer, sans jamais les laisser mourir. J'ai fait de beaux rêves cette nuit là.

Frédérique M a dit…

Je suis la deuxième preuve que passée la Loire les gens peuvent être sympas. Et ma chambre d'amis est bien rangée, avec un chat gris à poils longs.

yacine_ a dit…

Je crois que ma cousine était à la Maison Verte, au début/milieu des années 80. C'est pas là où les notes étaient remplacés par des smileys ?

Vinz a dit…

superbe, la photo à 4 mains !

Lucy a dit…

Je proteste : je vis en dessous de la Loire (et meme au bout du Rhone) et je suis une fille treeeees sympathique. Non mais !

Stc a dit…

Je suis désolé de te décevoir, mais j'ai bien peur que l'échec de Françoise n'ait été incarné bien avant toi, et assez lourdement, par Carlos.

Arno Fresh a dit…

Non mais n'importe quoi toi... Qu'est-ce qui t'a pris ? Pourquoi pas sortir le weekend ? Et pourquoi pas deux soirées dans la même soirée ?
Ici y'a ecrit Girls and Geeks pas "life of the party", "dancing queen" ou je ne sais quoi...
Va falloir recadrer tout ça...

(on pourrait le trouver ce dictionnaire de mauvaise foi par exemple)

bureaucatiesalade a dit…

non mais tu vas pas devenir sociable non plus ? retourne dans tes toilettes, voyons.

La Loire a dit…

J'ai lu ton blog et j'avoue que j'ai eu des réponses à des questions que je ne me serais peut-être pas posées.Oui c'est mystérieux.

Kof a dit…

Tiens en passant, open space...

http://www.canalplus.fr/pid1778.htm&nav=1