mercredi 1 juillet 2009

Je lève le mystère

Comme je m'en branle grave la moule de me faire virer maintenant - tant qu'on ne me demande pas de rembourser mes trois ans et demi de salaires mirobolants - parce que je finis mon travaillement alimentaire la semaine prochaine, je vais vous en révéler la nature. Je travaille/travaillais à la vie scolaire d'un lycée professionnel de fils/aiguilles/ciseaux. (Je m'en fiche de me faire virer mais j'ai pas non plus envie de voir débarquer ici des anciennes élèves alors je crypte.) 
Dans l'éducation nationale, l'abréviation LP donne des frissons d'horreur à la plupart des gens. Mais assez vite, il s'est révélé que les élèves n'étaient pas le réel problème de cet établissement. A elles, difficiles d'en vouloir. Quand vous avez 15 ans, que vous voulez faire un CAP coiffure ou petite enfance (ELLES VEULENT TOUTES FAIRE CA, c'est dingue cette génération de coiffeuse/esthéticienne/garde d'enfants) et qu'on vous met en CAP Chleurs nartificielles vous avez des raisons de faire chier. Oui, oui, vous avez bien lu CAP de Chleurs nartificielles (je me dis qu'en rajoutant des lettres ça sortira pas en résultats google, pour ceux qui ne sont pas très forts en rébus, une chleur c'est un truc végétal du type rose ou marguerite et nartificelles c'est quand elles sont fabriquées avec du tissu plutôt qu'avec de la chlorophylle). Comme on me l'a souvent répété durant ces trois années, comme je me surprends à l'ânonner moi-même : "on est le seul établissement en France à préparer cet examen". Tiens, MAIS TU M'ETONNES PARDI. Et vous vous êtes jamais demandés pourquoi ? Peut-être parce que fabriquer des chleurs nartificielles A LA MAIN présente un intérêt scolaire très très limité de nos jours - à moins d'avoir 8 ans, de vivre dans un pays en "voie de développement" et d'avoir à charge une famille de paysans affamés par le gouvernement totalitaire dudit pays. 
La noderie à la limite, je veux bien. (La noderie c'est genre de la dentelle vous voyez.) Parce que oui, mesdames messieurs, on prépare aussi au CAP de noderie. On est comme ça, on est des oufs dans ce lycée, on prend des paris de malade sur l'avenir du textile main. La noderie donc c'est utile pour la haute couture - encore faut-il être une excellente nodeuse. Mais des chleurs... ça serait une formation chleurs couplée avec nouture ou gapeau (=couvre-chef) pourquoi pas. Mais que des foutues chleurs... Et ces gamines passent huit heures par jour à fabriquer des chleurs avec des outils du 19ème siècle. 
Comme on est des sacrés déglingos, on prépare également à un examen de flumes. Et ouais, ça vous en bouche un coin ça ? Ca sert à quoi ? Bah à devenir flumassière évidemment. Un putain de boulot d'avenir. parce que tant qu'il y aura des choiseaux il y aura des flumes. Quand je vous dis que nous, on a tout compris au marché du travail. 
Dans le fond, moi je dis les chleurs nartificielles pourquoi pas. Ca peut être un complément à une formation,  un enseignement en option. Comme le grec ancien quoi. Et puis, il y a des adultes que ça intéresse sûrement. Il y a même des adultes ou semi-jeunes talentueux qui voulaient vraiment venir chez nous apprendre ça, ou un autre des arts qu'on enseigne, et qu'on tèj parce qu'ils sont trop diplômés - dans le système scolaire français il est très mal vu de régresser en terme de diplôme. Par exemple tu prépares pas un CAP après un bac. Même si tu n'as découvert ta vocation de flumassière qu'à 19 ans mais que t'es certaine que là, c'est sûr, c'est le boulot de tes rêves et bin pas de bol, t'oublies ton rêve, l'orientation ça se faisait en 3ème coco. Evidemment, les élèves qui sont affectées chez nous en fin de 3ème, elles sentent direct l'arnaque. En général, elles ont eu le malheur de dire à leur conseillère d'orientation que, à part les cheveux et les nenfants, elles aimaient bien la mode. T'as 14 ans, on te demande ce que t'aimes, tu réponds "bin la mode, les fringues" normal, et zou, direction BEP couvre-chef. 
Je ne remets évidemment pas en cause le talent des profs et le devoir de transmission de leur savoir-faire. Mais il y a un truc de pourri dans le fonctionnement de l'Education Nationale et plus précisément du rectorat de Paris. D'abord, notre section noderie a été pendant plusieurs années une classe "réservée" comprendre réservée au pire. Ce qui faisait qu'à de bonnes élèves qui étaient motivées par la noderie - ça existe - on leur déconseillait de venir chez nous, au risque de 1°) se faire manger par nos monstres 2°) oublier jusqu'à l'existence de la conjugaison des verbes. 
En plus, visiblement, au rectorat, ils croient primo aux races, deusio au déterminisme tercio au déterminisme par la race. C'est comme ça que toutes les élèves chinoises parlant peu ou pas le français se retrouvent chez nous parce que vous comprenez, avec leurs parents enfermés dans des ateliers clandestins du 11ème arrondissement, le textile ça les connait bien.  
Bref notre établissement a connu une dégringolade assez vertigineuse - jusqu'à atteindre une année un magnifique 0% de réussite à l'examen de noderie. Quand on passait dans les couloirs avec meilleur ami, on se croyait en pleine cour des miracles. Heureusement, les deux derniers proviseurs ont décidé de gueuler auprès du rectorat pour qu'ils arrêtent de nous affecter des élèves en dépit du bon sens. 
Le niveau commence donc à remonter petit à petit mais à mon grand désespoir je ne serai pas là l'année prochaine pour assister à ces progrès si émouvants parce que ma vie de pigiste ressemblera évidemment à ça : 

38 commentaires:

beurk a dit…

ahahaha !

titiou lecoq a dit…

Et oui petit beurk, tu vois de quoi je parle. Tu as vécu par procuration une partie infime de cet enfer.

Rom a dit…

Le nravail, c'est la chanté.

lefrog2 a dit…

Je n'ai rien d'extraordinaire à dire à part que j'ai beaucoup ri, comme souvent. Enfin je veux dire comme souvent en te lisant, n'imagine pas que je me balade dans la rue en riant souvent ou des trucs dans le genre.

lucie a dit…

avec tous ses mots que je viens de découvrir (noderie,chleur, flumes, choiseaux,shmürtss nartificielles tout ça)
je sais pas si je dois rire ou pleurer pour toi!!
cela dit les choiseaux avec des flumes m'ont bien fait rire.
merci titiou

Anonyme a dit…

D'accord avec vous, c'est très très très drôle, et aussi pénible à entendre!

piedo a dit…

"lycée professionnel de fils/aiguilles/ciseaux"

C'est une variante chelou du chifumi ?

Blague à part, excellent article. Et drôle avec ça, ce qui n'est pas rien vu le tragique du truc.

titiou lecoq a dit…

à tous MERCI. Je me dis qu'au moins ces trois ans et demi d'enfer et damnation auront servi à faire un bon post (et accessoirement bouffer des pâtes). J'aimerais également remercier meilleur ami pour m'avoir dit un jour "tiens, y'a un poste qui se libère dans le bahut où je bosse, viens donc, on va bien rigoler."

Je tiens par ailleurs à signaler que demain c'est le jour de mon pot de départ(situation hautement angoissante). Sauf que d'une le jeudi je ne travaille pas au bahut. De deux, je finis pour de vrai le 10 juillet. Mais le proviseur m'a clairement fait comprendre que j'étais obligée de venir quand même parce que "c'est pas pour travailler, C'EST POUR LE PLAISIR."

Skiant a dit…

"parce que ma vie de pigiste ressemblera évidemment à ça"

Ou à ça :
http://img5.imageshack.us/img5/5018/p1070028p.jpg

[/salopard]

titiou lecoq a dit…

SALOPARD

T'aurais au minimum pu faire une incrustation d'image.

Anonyme a dit…

Tu pourrais faire une photo de ton pot : ça nous changerait des chiottes !
C.

Thierry Chatain a dit…

Si c'est pour le plaisir... J'espère que ce ne sera pas plus cafard qu'un pot de départ auto-organisé par le départant autour d'une bouteille de champagne tiède avec juste l'aimable participation d'un collègue et la gardienne en guest-star. Mais au fait, c'est quoi la bie solaire dans un LP, au juste ? La gestion des stocks de flumes ? Et bienvenue dans la munificente vie de pigiste, où on peut faire des raids dans les buffets pour changer de la basta. Mais vu ta verve, ça devrait vite être caviar à tous les repas servi par des esclaves t'éventant avec des plumes d'autruche.

Jotabé a dit…

"Tu pourrais faire une photo de ton pot : ça nous changerait des chiottes !"

--> très bon :p

...ou une photo de ton proviseur pour ne pas nous changer des chiottes.

Amine a dit…

LoL.

Sinon il commence quand le "leblogdesgensquisemmerdentautravail" ?

*sifflote*

Pr Matt a dit…

T'as vérifié que t'étais pas une candidate piégée dans une émission de télé-réalité ? Genre la "prod" invente un boulot de merde complètement improbable et.. A oui tiens le vendredi soir sur NRJABW8 mon programme télé annonce "le Titiou show"...

Arno Fresh a dit…

Bizarre, j'ai l'impression que pour moi aussi c'est la "quille bordel". Peut-être parce que je suis le rejeton (la brebis galeuse en fait) d'une famille qui a l'Education Nationale dans le sang, même si ce n'est pas dans le même type d'établissement... Et sans doute aussi parce que tu nous a bien fait rire, émus, révoltés, passionnés, inquiétés, tiens-je-vais-aller-prendre une bière... avec les histoires de ton travail secret.
En plus maintenant que tu vas faire genre pigiste, tu vas te la rouler, tu vas oublier la street et ce sera pas bien. Je préfère mettre le "hoooo là" tout de suite et te dire que, justement comme Jay-Z l'a souligné avec délicatesse "Streets Is Watching".

(Tu vas voir, tu vas même chiââââler à ton pot !)

En tout cas, je m prépare alors pour la rentrée : The Titiou Invasion is coming !

geofreeeeze a dit…

Sûr que ça nous aura au moins permis de rire! Par contre si t'avais pu faire des ptits enregistrements vocaux ca aurait pu être très drôle! Ou alors des photos des flumes et napeaux!

Regis a dit…

quoi ?! y a des ateliers clandestins dans le 11e ??
merde...

Julie F. a dit…

MwaHAahahahaha, HAhahahaha, Hahaha, haha, ha...a, ça y est je me calme... Tu sais ce que j'aimerais bien lire maintenant ? Le post de l'éducation nationale sur toi.

Anonyme a dit…

Trois ans de LEP fil/aiguille/ciseau/mécanique/compta à mon actif (oui, en province, y a pas chleurs et noderie, alors on complète comme on peut, mais j'ai lâch' l'aff' depuis aussi), m'en reste cet échange mythique : Quesce tu veux faire toi?
-coiffeuse
- ah c'est bien, mais faut faire des études.

laurent a dit…

Au moins tu sais que déjà que t'auras un bouquet de hum hum arfiticielles à ton pot de départ.

Richard a dit…

Je pense que ces formations ont une utilité cachée. Les enfants qu'ont oriente dans ton LP, on les empeche surtout de faire autre chose.
je m'explique : imaginez Hannibal Lecter avec un diplôme de chleurs nartificielles au lieu d'avoir fait médecine...

Démoniak a dit…

Ah donc en fait tu travailles au lycée Jean Jaurès à Paris!

(Tiens Google, fais ton lien, c'est cadeau...)

Perdita a dit…

Moi j'ai échoué, dans ma prime jeunesse, dans un de ces LP Parce que "j'étais pas assez bonne en anglais pour faire un BAC L" en fin de 3e. Un prof à craqué au bout de 2 mois pour me demander ce que je foutais là. Comment lui expliquer qu'on te colles dans ces classes sans te demander ton avis. bref j'ai tiré un trimestre et basta.

La Fusée a dit…

J'aurais tellement kiffer faire un BEP chieur suivi d'un BTS branleur et un master de star du rock. Je pense que ça m'aurait donné plus envie de me plonger dans les livres...

Arno Fresh a dit…

Alors ce pot de départ ???
Beaucoup d'émotion en plateau ?
Des larmes en coulisses ?

Lulu a dit…

Je pense pouvoir comprendre le plaisir et la libération que t'as procuré la redaction de ce post. En ce qui me concerne, c'est peut être bien ton meilleur !
Au fait, t'as les resultats du pac brofessionnel flouture cou ?

Anonyme a dit…

Te voilà libre!

Libre d'écrire!

Libre de tenter ta passion.

C'est une chance, ce sera dur, mais ça te donnera la force d'y arriver!

Bonne chance Titiou

Spei a dit…

La NSA n'a qu'à bien se tenir, en matière d'encodage, tu te poses là ;)

L'orientation est un enfer, c'est un peu comme lâcher une horde de souris au beau milieu d'une horde d'éléphants, c'est un beau bordel généralisé.

Heureusement, Barack nous sauvera tous et ce n'est pas Michael Jackson qui me contredira...

Michael a dit…

Ce post, c'est un peu comme la fin de la saison d'une série... La révélation finale avec quand même un petit cliffhanger... Classe, quoi !

G&G mieux que DAMAGES... Titiou meilleure que Glenn Close...

jonas a dit…

Et ben pour quelqu'un qui découvre l'existence de formations comme celles là, ça fait très très peur. Bon courage pour ton nouveau travail !

Anonyme a dit…

"Je m'en branle grave la moule"

Distinction féminine... Et on s'étonne que les mecs débandent.

Yann

Cléo de 5 à 21h21 a dit…

Moi je trouve que c'est la plus belle expression du monde, ainsi que je m'en gratte les ovaires, ou il me casse les ovaires, ou gratte l'uterus, ou je m'en extrochie l'uterus (non elle ne dit pas ça!!:s) Merde fais nous un glossaire de tes superbes expressions, qui me ravissent!!!!!!!!!!!!!

J2S a dit…

Chez nous, elles n'ont pas besoin de CAP petite enfance, elles font un gosse un ou deux ans après avoir quitté le collège.
On a eu un gamin de 15 ans qu'est devenu papa cette année, faut donc pas généraliser aux filles. ILS aiment aussi les lardons apparemment.

Manserk a dit…

C'est quoi un LP ?

titiou lecoq a dit…

Thierry Chatain : merci ! Nus les esclaves évidemment. Et en érection. Permanente. Vie scolaire = convaincre les élèves que c'est important de venir à l'école même si elles ne trouveront jamais de travail avec leur diplôme.

Jotabé : j'aime bien mon proviseur. Même s'il me fait rester jusqu'à 18h alors que le lycée est vide, que je ne sers à rien et que ce sont ms derniers jours.

Amine : la preuve irréfutable que je ne me suis jamais ennuyée au travail.

Pr Matt : Jim Carrey. Mais j'ai un putain de trou de mémoire sur le titre du film. Mais tu vois quoi.

Arno : tu sais que justement, je me suis inquiétée sur le thème de "je vais oublier dans quelle merde se trouvent les gens, je vais perdre le sens de mes valeurs. Après j'ai réalisé que j'allais juste être pigiste donc ça allait, je vais garder la conscience des emmerdes de thunes.

Geofreeeeeze : il aurait fallu filmer, c'est indescriptible. Comme l'apocalypse.

Anonyme : LOL. (Dis donc, pour u lycée spécialisé, c'était spécialisé en plein de choses).

Laurent : nein. Mais c'était pas loin. J'ai eu une serviette nrodée à mon nom.

Richard : c'est juste dommage qu'on les oriente en les faisant comprendre que c'est parce qu'ils ne sont pas capables de faire autre chose (même si, ok, c'est vrai pour certains). Et puis Hannibal a fait une belle carrière quand même.

Démoniak : pas tant que ça...

Perdita : tu m'es de plus en plus sympathique.

La Fusée : master star du rock et livres, je suis pas certaine de saisir le rapport...

Arno : presque des larmes. J'ai cru que ma copine de l'intendance allait pleurer mais elle s'est retenue (sinon j'aurais craqué aussi).

Lulu : la semaine prochaine mais faut que je te raconte un truc à ce sujet...

Anonyme : Merci !

Spei : en fait la DGSE est venue me débaucher dans mon bahut tout pourri. C'est pour que ça que je démissionne.

Michael : t'as carrément raison, je crois que j'ai tellement intériorisé les codes de la série que je les reproduis dans ma vie. (Glenn Close, c'est pour vieille et ridée ?)

Jonas : merci ! le nouveau travail est un peu effrayant aussi (surtout pour ma banque).

Yann : est-ce que je suis sensée de reconnaitre avec ce prénom ?

J2S : notre spécialisation textile nous apporte plus de filles que de garçons, donc je n'avais pas d'élément pour comparer. Chez nous, dès les premiers jours de la première année, c'est visite guidée au planning familial pour les sensibiliser à la contraception. Le planning restant l'endroit le plus pratique pour elles pour obtenir une ordonnance de pilule.

Manserk : LP = lycée professionnel dans le jargon de l'Education Nationale. Régulièrement opposé au lycée général qui apparaitrait comme un havre de paix en comparaison.

Anonyme a dit…

the truman show - P. Weir

C.

Say a dit…

Un CAP en chleurs nartificielles... ça veut dire que ça les prépare à un métier de chleuriste en chleur nartificielles? Un métier où toute ta vie tu ne sens pas une seule fois une vraie chleur mais tu passes ton temps à tripoter du tissu pour en construire des fausses?
J'ai relu ton post trois fois tellement j'y croyais pas :D l'éducation nationale m'a tuer