mercredi 26 août 2009

Imminent

Je vais incessamment sous peu partir en vacances. Et oui. Tout arrive. Et non, deux jours en Bretagne et cinq en Corse c’était pas de la vraie vacance. C’était l’apéritif. Ce départ imminent est l’objet de plusieurs réflexions.

Sachez que je pars en Inde.*inutile de me redire qu'il y a des pauvres là-bas, je le sais. Pire, c'est même précisément pour ça que j'y vais, pour faire une série sur le blog de photos d'enfants unijambistes allongés dans des poubelles parce que c'est pas cher et que pour une fois j'aurais le plaisir d'être la grosse reine du pétrole qui baffre dans un restau au lieu de la miséreuse qui regarde les riches manger à Saint-Germain des Prés.*

Sachez que pour ma demande de visa, il fallait deux photos d’identité, le passeport, la photocopie du passeport, de l’argent et remplir une feuille. Comme je suis pas la moitié du conne, à la question de « profession ? » j’ai pas mis journaliste. Me suis dit que ça pouvait ne pas être bien vu surtout avec les articles hautement subversifs que je fais. Alors j’ai écrit « rédactrice ». C’est bien ça, ça veut rien dire. Et bin au service des visas ils sont finauds. Ils ont bien compris que rédactrice c’était journaliste, il a fallu remplir un papier en plus (parce qu’une rédactrice qui demande un visa touriste c’est quand même sacrément louche) mais surtout alors que le visa touriste il coûte dans 64 euros, bah moi avec mon putain de job de rédactrice je paye 110 euros. Parce que je n'ai pas le droit à un visa touriste mais forcément un visa journaliste parce que moi, j'ai pas le droit de partir en vacances. Vous y croyez ça ? Je vous le dis tout de go : je suis outrée. Et je ne saisis pas bien le but de la démarche. Parce que si c'est censé être dissuasif, sur moi, ça produit l'effet exactement inverse. Ca me donne une putain d'envie de faire un reportage sur le traitement des prisonniers politiques (ça, c'est le genre de phrases que je ne devrais écrire qu'après avoir eu mon visa, je sais) alors qu'à la base je voulais surtout voir le Taj Mahal et aller au ciné et photographier des mendiants unijambistes.

Je me suis également faite charcuter les bras pour mettre à jour mes vaccins parce que Inde = problèmes de santé et tout ça pour apprendre dans un grand moment de relativisme culturel que la France étant touchée par la grippe A, les autorités indiennes sont particulièrement méfiantes vis-à-vis des ressortissants Français, ces salopiots qui pourraient ramener de la maladie dans leur grand pays si salubre et que du coup, à l’arrivée, on était susceptibles de subir un examen médical (en même temps, si l'examen consiste à vérifier combien on a de jambes, ça devrait aller.)

23 commentaires:

Anonyme a dit…

J'ai beaucoup, beaucoup ri.
Et met le "Savon des Aveugles" de F. Blanche dans ton iPod pour les histoires de jambe.
Bon voyage

Anonyme a dit…

J'aurais essayé 'écrivain', je pense... ça fait plus romancier que journaliste et c'est pas faux pour autant.

titiou lecoq a dit…

J'en suis fort aise, j'ai l'impression remplir ma mission divine sur terre.

titiou lecoq a dit…

Oui mais justement, rédactrice ça me semblait bien, c'était humble et indéterminé et ça pouvait même rejoindre ma rédaction de fiches de vie pour les assistantes d'EDF.
En fait, des journalistes m'ont expliqué hier qu'il fallait toujours mettre "fleuriste".

Anonyme a dit…

Fleuriste, c'est au contact du pollen et de plein de saloperie chimique, je suis pas sûr que ce soit le plus neutre. Comptable ou standardiste, voilà des métiers qui risquent pas de les emmerder.

Sinon est que chirurgien orthopédiste ça offre un droit à réduction ?

titiou lecoq a dit…

Oh putain... génie. Chirurgien orthopédiste... comment j'y ai pas pensé ?

Miscellaneous a dit…

mais, est-ce que tu peux mettre n'importe quoi ou ils vérifient un peu ton métier quand même?

titiou lecoq a dit…

Non, ils vérifient pas.
*comprendre : je suis vraiment une grosse débile d'avoir répondu honnêtement*

titiou lecoq a dit…

Quatre commentaires et...
quelqu'un a des nouvelles d'Arno Fresh ?
Arno, t'es vivant ?

Anonyme a dit…

Trop honnête probablement.

On me dit dans l'oreillette, si tu as prévu des hôtels dans ton séjour, demande leur toujours de t'envoyer leur propre taxi, les taxis étant macqués avec les hôtels, si tu demandes à un random taxi de t'emmener à un hôtel précis, il filera direct à l'hôtel qui le backshih.

Et d'une manière plus générale, si tu demandes ton chemin, écoute les indications et fait exactement le contraire.

Anonyme a dit…

Reviens en tant que rédactrice journaliste avec tes deux jambes, tes deux reins, tes yeux hein, et surtout, je dis bien SURTOUT, ton cher PC!:)


C'est qui ce gamin? Une offrande au cas où ils te capturent, un échange pour obtenir des scoops?

PS : Reviens surtout, on a besoin de GG nous (traduire GG par gégé, ce "&" étant définitivement trop Parigo-Gogo!))

sharky a dit…

Le problème c'est que si tu photographies que des unijambistes, tu vas vexer les culs-de-jatte sur leurs chariots à roulette, c'est pour ça qu'ils te font des misères, parce que c'est pas bon pour leur politique d'égalité des classes.

Richard a dit…

et Tikka ?
ca sent la maltraitance animaliere!

a) tu l'emmenes avec toi pour la cuisiner facon tandoori... ;)
b) tu la laisses dans ton appart avec un sac de 5kg de croquette et une baignoire remplie d'eau...
c) tu l'enfermes sur le balcon, pour qu'elle aille faire sa vie ailleurs dans le grand paris...
d) tu l'as confiée aux bons soins du 1er restaurant croisé dans ton quartier...

j'espere que tu n'as pris aucune de ces options ou sinon gare a la malédiction de Shashtî ;)

et pour le visa, pourquoi tu n'as pas parlé de ton ancien travaillement, le truc avec les chleurs nartificielles. j'suis sur que y'a une réduc sur les métiers d'exploitation des enfants :p

Anonyme a dit…

Pour ton chat, avant votre douloureuse séparation. Maîtresse indigne :

http://www.youtube.com/watch?v=0bMhqAybp0Y

http://www.youtube.com/watch?v=mf1FSHYITv8&feature=related

http://www.youtube.com/watch?v=E_hTqmurbGI&feature=related

http://www.youtube.com/watch?v=3uZ7wgQPQJs&feature=related

http://www.youtube.com/watch?v=HuTcYSmWS60&feature=related

Arno Fresh a dit…

Hé non mais c'est bon, je suis là. Mais j'ai failli bouder parce que je suis déçu par cette histoire de "vacances". Comment ça tu pars ? Tu ME laisses (j'ai tout à fait conscience du caractère subliminal de ton blog. Je lis entre les lignes, tout est clair dans ton jeu...)
En plus, tu fais des captures d'écran de Slumdog A Milli - A Milli - A Millionaire et d'un film oublié de Mira Nair et c'est bon, t'as ton sujet.
C'est toujours la foire aux feintes les paperasses de douane quand t'es journaliste. Les mecs disent jamais : "journaliste de quoi ?" Ils se disent que tu es forcément un agent infiltré qui va dévoiler au monde entier des secrets industriels ou des photos d'enfants qui fabriquent des Espadrilles. Pas le gars ou la fille tranquille qu'auraitjuste envie de voir du pays.
Je devrais pas le dire mais j'ai développé un paquet d'alibis pour entrer pépère aux States.

Mais quand même ce sera pas pareil sur le web quand tu seras au pays du Nan...

Je te les souhaite royales au bar ces vacances quand même. Titiou représente ! (Tu peux ramener un poulet byryani et des dvd de comédies musicales pornographiques steuplé ?)

Allez : la bise !

ophise a dit…

"Trapéziste" ! Ca c'est bien, chic and classe (hommage à une amie perdue de vue depuis pffuuu tout ça).
Bonnes Indes madame :)

geofreeeeze a dit…

Moi j'aurais marqué danseur de claquettes!
Mais t'aurais été dans la merde s'ils avaient demandé une ptite démo :X

Julie F. a dit…

Nan mais t'écoutes ou pas quand je te parle ? Je veux pas que tu partes j'ai dit. (Et c'est pas trop la peine, à mon avis hein, d'acheter des visas et des vaccins pour rester à Paris).
Sinon, j'ignore qui est cet enfant, mais je reconnais les lunettes. D'ailleurs, dans le verre gauche il y a le reflet d'un homme en caleçon, si je ne m'abuse...

PS : il est bien drôle ce post.
PS 2 : Et puis c'est vrai ça, il est où Arno ?

lucie a dit…

oulala!!
je vais peut être me retenir d'y aller alors...
arf, non la colombie c'est mieux, ça à l'air moins chiant ^^

Anonyme a dit…

Tu parts toute seule ? C'est un grand pays, tu as pas peur de te perdre ?

Julie F: en tant que stalker vétéran, je peux te répondre que l'enfant est son neuveu, et que tu t'abuse.

titiou lecoq a dit…

Arno : is back. T'as relu le post sur les stalkers récemment ?

Sharky : grave, j'ose même pas imaginer les cul de jatte. C'est trop de bonheur et j'ai peur d'être déçue.

Julie : l'homme en caleçon (qui apparait dans le reflet des lunettes) a 13 ans... mais bon... enfin... je ferai pas de commentaire...

Lucie : t'as raison, la Colombie, ils sont pas chiants pour les visas. Ils veulent bien tu viennes chez eux, par contre ils aiment bien te garder quelques années supplémentaires pour faire de l'acrobranche dans la jungle.

Anonyme : oula... premier cas dans l'histoire de stalker se revendiquant comme tel. Encore plus impressionnant, tu as bien reconnu mon neveu. Et non, je ne pars pas seule. Je suis pas aventurière à ce point-là. Et puis qu'est-ce que je me ferais chier toute seule.

Arno Fresh a dit…

exac' !!!!
je l'avais oublié çui là !!!
Ah ben ça me correspond, c'est moi,
exactement.
Bien vu, championne !

(en même temps tu temps le bâton virtuel pour te faire stalker aussi : on ne réclame pas ses commentateurs enfin, même pour se moquer, enfin...)

Petite Jeanne a dit…

oh mon dieu, et dire qu'en ce moment tu dois être en train de faire caca mou quelque part entre Udaipur et Jaipur. snif. ça ne t'avait pas suffi le danger breton-corse, tu en voulais plus.