dimanche 21 décembre 2008

Live You et Orelsan - boys, boys, boys

Y'a beaucoup de photos parce que je fais des progrès. Je crois. 

Mercredi, on m'entraine (on = ma rédac-chef bien-aimée AnaïsdeBrain) à la Boule Noire pour voir, je cite "le futur Eminem français". Bon... présenté comme ça, ça pue l'arnaque. Mais en fait, comme souvent, la patronne avait raison. Au bout de deux titres je suis absolument convaincue par le talent du jeune homme. 
Photobucket

Outre mon amour du rap - précédemment exprimé LA - et plus particulièrement des concerts de rap, il faut avouer qu'Orelsan amène quelque chose de nouveau dans le paysage hip-hop français (qui en avait besoin). 

Photobucket

C'ets couru d'avance, il va exaspérer beaucoup de gens à cause d'un flot assez particulier, de textes d'une cruauté absolument gratuite (oui, il paraitrait que certaines personnes n'aiment pas dire des horreurs juste pour le plaisir) et d'un second degré évident. 
Par exemple, interrompre son concert pour faire une partie de Street Fighter.  

Photobucket

Ca fait pas sérieux et pourtant ses textes sont très bien écrits et retranscrivent précisément l'état d'esprit d'une génération. (Mais j'y reviendrai un autre jour.)

Photobucket
Photobucket

L'autre concert de la semaine, c'était encore une fois au show-case. Désolée, j'y peux rien si les groupes qui m'intéressent sont programmés là-bas. Une soirée éprouvante d'abord parce qu'il y avait des jeunes (et à l'approche de mon anniversaire j'aimerais autant que cette race disparaisse). 

Photobucket

Ensuite parce que j'étais entourée de couples beaux et amoureux. (Autre espèce à éliminer)

Photobucket
Photobucket

Mais heureusement, je me suis faite une copine qui m'a demandée qu'on se prenne en photo, puis m'a dit que j'étais dominante (mouais...) et m'a ensuite parlé de mon signe astrologique (le show-case quoi). 

Photobucket

Et le deuxième live de You (Romuald et JRF de Stuck désormais sur scène avec David et Doug de I am un chien!!).

Doug qui fait une tête étrange. 

Photobucket

Ma déonthologie journalistique m'interdit évidemment d'en faire une critique. Mais je peux quand même dire que je kiffe pas mal le chanteur.

Photobucket
Photobucket

Et que j'adore son frangin.

Photobucket

Et que voir les frères Fontao ensemble sur scène c'est magique.  

Photobucket
Photobucket

14 commentaires:

Le CONARD, et ne faites plus chier!!!!! a dit…

Tu es très drôle sur cette photo, toujours ce petit sourire en coin : "diantre mais pourquoi dois-je subir cela". Je présume que c'était une amie à toi, mais c'est ce qui en ressort! Pour le rap français, je préfère ne pas comprendre les paroles de Cypress Hill et écouter leurs ambiances sonores travaillées qu'écouter du rap Français, mais j'irai jeter une oreille....

PS : Que reproches-tu aux jolis petits couples!:)

Anonyme a dit…

Putain LA CLASSE
Inge

titiou lecoq a dit…

non, tu avais bien interprété mon sourire, ce n'est pas une amie. Juste une parfaite inconnue qui m'a demandé qu'on se prenne en photo ensemble.
Inge : j'ai fait des progrès en photo, non ? Bientôt t'accepteras même que je te photographie...

Anonyme a dit…

J'adore tes photos, mais c'est surtout ta déontologie que je trouve trop classieuse.

Le CONARD, et ne faites plus chier!!!!! a dit…

Ton regard en revanche est intense, tu ne contrôles que le haut du visage dans ces moments là? :)

Gare ma chère, tu commences déjà à parler comme une vieille grognasse des nouvelles générations, pourtant une année de plus soulage parfois 10 années de mal-être jeune.

J’ajouterai que les vieux sont un peu comme les réplicants, très attachés à leurs photos, comme pour se prouver qu’ils ont eu un passé et oublier qu’ils ont un futur limité…. (Les jeunes aussi d’ailleurs)

titiou lecoq a dit…

évidemment déontologie mais impossible à modifier pour des raisons susnommées.
Faut être un peu indulgent avec quelqu'un qui blogue sans avoir internet.
Là par exemple je répondrais bien à monsieur conard mais pour relire son comment, il faut que j'annule tout.
Ah... La magie des onglets... Ça me manque.

Le CONARD, et ne faites plus chier!!!!! a dit…

Monsieur conard, c'est joli!!! :D

Tu pourrais faire des efforts pour me trouver un joli nom qui me va bien!! « A Chier », par exemple... Est-ce que je te traite de vieille morue poissarde, de chiennasse, de connasse moi!!! :D

Nikole a dit…

L'a l'air sympathique le live de You!, puis faut avouer qu'ils ont du niveau les frangins.
Le problème avec le showcase, c'est que t'es quand même obligé(e) d'y aller à cause de certaines progs. Les bougres.

Brun Larbor Burn a dit…

"quelque chose de nouveau dans le paysage hip_hop français (qui en avait besoin). "

Pas tout compris à cette partie. mais j'aime bien la photo de street fighter avec quelqu'un qui prend en photo street fighter.

ah oui : félicitation pour l'utilisation du terme 'flot'.
http://franceterme.culture.fr/FranceTerme/

il est bien ce blog en plus ça parle de hiphop. c'est quoi la différence entre rap et hip hop ?

Brun Larbor Burn a dit…

statistiques des comments

qd on est addict à ce blog et d'une CSP axée sur l'utilisation acharnée d'excel on ne peut s'empêcher d'esquisser une statistique approximative du blog (via l'indicateur nombre de comment)et dessiner qqs tendances à l'emporte pièce :

1. deux périodes dans ce blog :
la période à moins de 10 comment par article et celle à plus de 10. dans la période 1, le yahoos news est le seul à dépasser les 10 comment.

2. dans la période à plus de 10 comment, il y a les articles à plus de 20 et ceux à moins de 20.

2.1. Deuxième période, articles à moisn de 20 comment : les photos du dimanche, frederic royer, skaaz

2.2. Deuxième période, articiles à plus de 20 on a un pic avec trois articles tout à droite de la courbe de gauss : moderer les comment (32), vie privée dans les blog (36) et live blog (37).

2.3. Deux articles charnières : sans titre (tout le monde pleure, l'artiste est nue) vendredi c'est sexe (tout le monde se marre, l'artiste à poil). Sexe : 26 comment, amour : 23 comment.

ccl :
- tes photos bah...les visiteurs les regardent surement mais R.A.S en général (mm avec les ting tings en all acces)
- explosion de comment dans les articles sur les blog : le blog des blog ?
- des chefs d'eouvres passés inaperçus (période 1, articles sensass mais souvent moisn de 5 comment, exception : Harpie, la charnière période1)
- courte victoire de Ulla sur Bridget jones (26 contre 23)

Y'en a qui ont rien à foutre. C'est àa la magie de LINTERNET

Travail en cours

Le CONARD, et ne faites plus chier!!!!! a dit…

Oui le bas du visage est figé dans ce petit rictus, mais ce regard intense nous projette dans des mondes sauvages, dans des contrées lointaines où « cruauté » ne signifie que « l’amour de son prochain » voire « AMOUR » simplement (pas comme certaines qui voient les jolis petits couples d’un sale œil pervers !!). Même si la mort règne, mais sans agressivité, sans désire de la donner, cette mort est nourricière, elle est protectrice, elle est écologique…. Car là-bas, on protège les générations nouvelles (pas comme d'autres qui les maudissent, en tout cas, maintenant) même si cela provoque leur fin éventuelle. La culture, la beauté, la structure ne sont que des concepts primitifs : architecturaux, dans l’art de bâtir un nid, ou un abri ; culinaires, manger frais et conserver pour plus tard ; bruitistes, séduire pour régénérer la race, imiter pour manger puis régénérer la même race…. Vu d’en bas tout est à la fois beau, brut, glacial et fatal, mais vu du bout des âges, ce monde est « MATERNEL ET SUBLIME DE BEAUTE » car il s’auto régénère et protège ses enfants les êtres vivants, les végétaux, les minéraux et bien d’autres choses mystérieuses à nos yeux. Loin de lui l’idée d’un art ou d’un profit individuel, lui son art, c’est conserver la vie d’une structure, d’un équilibre biologique, pas de rap, de pop, de peinture… (Pas de déontologie à la con non plus d’ailleurs!! :)), NON…. Et le soleil qui couve ce nid douillet mortel vient illuminer chaque nuit, déguisé en étoile, ce beau regard, ce sourire un peu figé en coin… Lui qui nous rappelle qu’elle n’est qu’humaine rien d’autre, rien d’elfique et pourtant….

Putain la morue, tu vois un peu tout ce bordel, tout ça pour un post de merde sur une soirée de con dans une boite de chiotte avec des groupes super cools, et une meuf inconnue qui a perçu que ton regard nous projette dans des m…..

Matt a dit…

Salut Titiou, merci d'illuminer ma ptite grisaille londonienne avec tes sympathiques posts. Jsuis pas du tout un blog-addict, mais le tien, j'y jette souvent un oeil et le trouve très plaisant. Je te souhaite un joyeux Noel. Biz.

DarkVenoM a dit…

le rap est un genre musical, le hip-hop est une culture. Le hip-hop englobe le rap (le fait de rapper "jacter"), le graff, le break, et le deejaying.

DarkVenoM a dit…

Orelsan, nouvel eminem.... Ce qui frappe avec ce bonhomme, c'est ses punchlines, on est assez proche de Booba, Sinik de 2004 ou du TTC de 1999 à 2004 (nottament sur le titre "st valentin"). Son flow (la lettre w ne vous aura pas échappé, il s'agit d'un flux verbal...) est évidement assez basique, ses instrus le sont tout autant. Bref, je ne trouve pas qu'il va révolutionner le rap français, il n'est certes pas une pâle copie du rap kaïra qu'on a l'habitude d'entendre, mais il n'est pas non plus dans le rap à la svinkels.
Je m'égare un peu, mais je n'ai pas l'impression qu'il soit vraiment comparable à Eminem, Eminem avait un sens aigu de la provocation, il ne s'agit pas de se contenter d'assumer sa mysoginie et son homophobie (propos auxquels je n'adhère pas), il s'agit d'attaquer dans ses chansons et dans ses clips des stars en vogue. Il s'agit de plaisanter avec des évenemment choquants (cf rappelez vous du clip ou eminem était déguisé en Ben Laden...). D'insulter sa propre mère. etc... Eminem, n'avait pas un flow révolutionnaire, mais il était assez en marge de celui des compatriotes rappeurs, de plus Eminem exprimait une rage hors du commun (du rap) dans certains de ses morceaux (Kim, Remember me etc...). Eminem a réussi le tour de force de s'assurer une crédibilité dans le millieu rap (dr dre y est peut etre pour quelque chose) tout en séduisant un public plus large que celui du rap (je connais certaines personnes qui détestent le rap et qui pourtant apprécient Eminem). Je ne pense pas qu'Orelsan est assez de points communs avec Eminem pour être comparé à lui.