mercredi 13 mai 2009

c'est le jour des enfants

Parce qu'il parait que ça occupe au moins une personne quand je live-blogue mon travaillement, c'est reparti.

2h30 (ce matin) : allongée dans mon lit. Putain... mais qu'est-ce que j'ai pas envie d'aller au boulot demain... Je sais pas... Je le sens pas...

4h30 : réveil en sueur. HAAANNNnnn... Je viens de faire un cauchemar atroce. J'étais au travaillement (ce qui en soi est une raison suffisante pour bader - comme si c'était pas déjà assez chiant comme ça, faut qu'on se pourrisse les nuits avec). J'étais seule en atelier (lycée pro oblige) avec les infâmes monstres de CAP. Ces hyènes me sautaient dessus, m'obligeaient à allonger la main pour la poser sur le rebord de la table, l'une d'entre elles sortait un marteau et fracassait mes phalanges une par une. Quand on vous dit qu'il y a un problème à l'Education Nationale...

4h45 : si je me rendors, je vais rêver que mes élèves me saignent pour festoyer entre goules...

6h30 : vraisemblablement, je m'étais rendormie...

8h06 : café, petits biscuits avec ma copine de l'intendance.

8h25 : je croise l'élève qui m'a mutilée dans la nuit. En signe de représailles, je décide de ne pas lui dire bonjour. Elle me regarde d'un air étonné. Elle a pas l'air de saisir qu'elle et moi, désormais, on a un clash. Au premier faux pas qu'elle fera aujourd'hui, je la lapiderai méchamment. Je prends immédiatement la décision de la suivre toute la journée, de la traquer sans relâche, jusqu'à l'instant, INELUCTABLE, où elle fera une connerie. Parce qu'elles finissent toujours toutes par faire une connerie. Le quota moyen est d'au moins une connerie par jour et par élève.

9h : oraux de math-sciences. Une élève bafouille devant moi pendant que je regarde son dossier en "deus parti developent et conclution".

14h30 : je viens d'actualiser mon statut facebook. "Ca a somme toute vraiment l'allure d'une journée de merde". Amen.

14h34 : à la demande de Perdita, qu'elle a un blog vraiment chouette et tout à fait dans la ligne éditoriale de ce post, à savoir "putaindebordelàchiottes, peut-être que finalement je serais aussi heureuse de vivre sous un pont que de me lever à 6h du mat pour payer mon loyer". Perdita donc, me demande de préciser la notion de connerie. Maître Capello va s'exécuter.

J'ai envie de dire que peut être raisonnablement qualifiée de connerie absolument toute idée prenant naissance dans la tête d'un individu de moins de 18 ans.

Mais sans doute souhaitez-vous des exemples ?
Jeter un marteau contre la vitre du wagon d'un métro.
Pourchasser une camarade de classe au milieu de la cantine avec un couteau.
Aller faucher des fringues chez H&M pendant son heure de trou.
Répondre "non".
Utiliser un fer à lisser dans le préau.
Justifier une absence par "raison personnelle".
En général : vomir.
En général : parler.

20 commentaires:

Yohann a dit…

ça donne envie de dormir. (Mon CoM'Z [pour parler d'jeun's] aussi, d'ailleurs)

Pardon, je ne le ferai plus.

Lindeni a dit…

J'ai bien mis une minute pour comprendre pourquoi ta journée s'arrêtait à 9h !

C'est peut-être parce qu'en France il n'est que 12h là.
Sur ce je vous laisse, je vais manger, il est déjà 20h en Australie.

Le petit chose a dit…

Ah !
Le live Bloguing du travaillement, c'est au moins aussi bien qu'un épisode de Pause Café avec Véronique Jeannot.

Perdita a dit…

tu peux définir "connerie" ?

Cléo a dit…

Dieu merci tu es vivante!

J'ai eu très peur. Mais qu'ai-je donc tué? Ou qui? Il me semble avoir trouvé deux poils gris.

Je me demande si ça n'est pas le chat de la voisine d'en face, elle est désagréable cette bonne femme, son chat s'appelle, Tibba ou Titicaca je ne sais plus, elle ne m'adresse jamais la parole, d'ailleurs elle ne parle à personne, elle a des cheveux superbes, je n'ai pas vu le reste elle me fuit! Les gens sont désagréables.

J'ai une drôle d'odeur dans ma cave depuis 2 jours, je vais acheter du Brise!

Anonyme a dit…

"Raison personnelle".
La meilleure raison pour ne pas aller en cours. Mais y'a toujours quelqu'un pour demander : "C'est quoi comme raison personnelle ?" Et là franchement y'a des claques qui se perdent...("Connaissez-vous le mot Personnelle ?").
Ou alors il est plus rapide de ne pas justifier ces absences. Raaah les joies du Lycée, bientôt terminé...

Aust a dit…

On dirais que aujourd'hui la journée est merdique pour tout le monde. Mais qu'a fais le 13 mai au monde pour mériter sa? Il faudrait enqueter!

Diane a dit…

"Utiliser un fer à lisser dans le préau."
J'aime.

Arno Fresh a dit…

ce post a démarré il y a 23h et 50 minutes.
On vit dans un monde formidable malgré les enfants

Perdita a dit…

@ Titiou : merci pour ces précisions. Nonobstant le fait qu'il n'y avait ni fer à friser, ni H&M à dévaliser quand j'allais "au bahut", j'ai vomis beaucoup, fumé énormément et parlé jusqu'à l'épuisement de ma mâchoire... Les nouveaux jeunes sont de faux rebelles.
Tu viens quand tu veux sur SNS cracher ton fiel, tu es la bienvenue chez moi !

Lulu a dit…

Incroyable, j'ai revé du bahut cette nuit. Je revenais à la cantine, et Gilles était en poste avec SON FRERE JUMEAU ! C'est pas incroyable comme rêve chelou, ça ?

titiou lecoq a dit…

Cléo : va enquêter.

Anonyme : mais "raison personnelle" ça tient pas la route. C'est un peu comme si tu justifiais pas ton absence finalement. Si on veut pas subir un interrogatoire poussé, faut écrire "malade", tout simplement.

Aust : déjà, ce temps de merde y est pour beaucoup à mon avis.

Lulu : ça, c'est un putain de cauchemar. (Ca m'inquiète un peu que tu rêves encore de ce lycée un an après ton départ...)

coach a dit…

donc, chez toi, la journée s'arrête à 14h34 ?
bien...

titiou lecoq a dit…

gnagnagna... Tu sais bien, coach, que mes journées sont sans fin.

coach a dit…

puisque tu ne fais pas grand-chose de ta vie, je t'enverrai le plus vite possible (sous quinzaine quoi) une note BBB pour laquelle j'aurais besoin que tu ajoutes ton grain de science, ton expertise, tes connaissances...

titiou lecoq a dit…

ô oui, on dirait qu'on travaillerait ensemble.

Arno Fresh a dit…

J'aime la Connerie (mais pas la bêtise).

Rom a dit…

De mon temps, le jeter de cahier de textes de la classe dans l'escalier était un must. Ca n'existe plus ?

titiou lecoq a dit…

Pas trop chez nous.
Mais j'en ai une nouvelle : échanger ses lentilles de couleur avec ses copines.

L'inspecteur Cléo a dit…

J'en ai une autre :

Oublier son téléphone dans les toilettes du lycée.

J'ai enquêté! J'ai retrouvé une drôle de bête dans un sale état, inconnue au bataillon, ses yeux ont été arrachés. Il y avait quelques cheveux auburns sur ses plaies, étrange!