mercredi 20 mai 2009

Stalker un jour...

Depuis que j'ai ouvert ce blog, j'ai collecté matière à un post sans cesse repoussé. Le post sur les fous.  
Vous ne le savez peut-être pas parce que c'est une règle secrète mais toutes les blogueuses ont leur fou. 
Quand elles se croisent dans la rue (parce que oui, parfois, la blogueuse sort de chez elle), elles se demandent "Et ton fou ? Il va bien ?" Quand la blogueuse est un peu hype, elle dit "et ton stalker ? Il te pète toujours les couilles comme si on te transperçait les burnes avec une perceuse ?" 
Phénomène qui a poussé nombre de blogueuses à fermer les commentaires. Au début, du temps de mon insouciance 2.0, je pensais "elles sont folles, c'est trop coolos d'avoir des commentaires" et elles me répondaient d'un air entendu "tu verras... tu changeras d'avis..." Et effectivement, quand les premiers fous apparaissent, on est nettement moins emballées par la possibilité de laisser des inconnus écrire sur votre blog. 
C'est d'ailleurs un peu comme ça qu'on sait qu'on a franchi un cap dans la blogosphère. C'est quand on identifie son premier fou. (Je ne sais pas pourquoi ce parallèle absurde mais j'ai l'impression que c'est un peu comme les premières règles.) 
Le problème avec le fou, c'est qu'il va vous déloger. Il se croit chez lui, il oublie de s'essuyer les pieds sur le paillasson, il laisse la cuvette des chiottes relevée et dans le pire des cas, s'il se sent vraiment à l'aise, il se met à péter à table. Et là, c'est toujours le même scénario, la blogueuse a de plus en plus de mal à effectuer son dur labeur du post quotidien. Parce qu'elle est pas conne la blogueuse, elle sait que, tapi dans l'ombre, le fou attend son heure. Un peu comme ça : 
Ah oui, parce qu'il faut aussi savoir que le fou est connecté H24 sur le rss de la blogueuse et qu'à la seconde où elle poste, il riposte. (Elle était facile, j'admets.) Parfois, je me demande si le fou n'a pas déjà enregistré un commentaire à l'avance, en mode brouillon. Comme certaines blogueuses préparent des posts d'avance. 
Le fou pense que tous les posts lui sont adressés. Ils sont pour lui, à lui, c'est mon post à moi-pour moi, c'est ma blogueuse à moi (oui, le fou radote aussi). Le fou pense que le blog est peu ou prou une forme de tchat entre lui et la blogueuse. Parce que le fou croit qu'il existe un lien quelconque entre la blogueuse et lui. D'ailleurs, le fou imagine à peu près la blogueuse sous cette forme-là (parce qu'évidemment, le fou n'est pas un commentateur que la blogueuse connait IRL) : 


Le fou se pense aussi très intelligent. Il feinte sa blogueuse, par exemple en multipliant les pseudos (mais ça, c'est aussi parce qu'il a été diagnostiqué schizophrène au cours de son adolescence. Et là, j'en profite pour demander solennellement à Monsieur Google manitou : A quand les dossiers médicaux librement consultables sur internet ? Bordel de merde.) 
Attention à ne pas confondre le fou et le troll. Le troll cherche tout bêtement à nuire. Le fou attend simplement que la blogueuse cesse de se voiler la face et admette enfin qu'il y a un lien rare et magique entre eux que même la mort ne pourra pas détruire. 
Alors, je vous le dis solennellement, AMIS FOUS, en règle général, vous saoûlez les blogueuses. 
Ami fou, si tu te reconnais dans un, juste un seul des points sus-décrits, tu peux partir. 
Sérieusement. 
Non mais parce que je sais, amis fous, que votre folie peut vous pousser à lire ici un genre de déclaration d'amour éternel. MAIS C'EST PAS CA DU TOUT QU'IL FAUT COMPRENDRE. Sache que si, à ce stade de la lecture, tu es tremblant : 
a) de bonheur
b) de rage
dans les deux cas, c'est qu'il y a un sérieux problème. 
Et là, l'écrasante majorité de vous, mes amis lecteurs sains d'esprit ou du moins aux névroses suffisamment contrôlées pour ne pas venir les épancher dans mon salon, vous donc, vous allez peut-être me demander "de qui parles-tu ?" Et bien figurez-vous que, comme je suis décidément une petite veinarde dans la vie et que j'ai dû naître l'année de la Grosse Loose ascendant T'auras vraiment pas de bol dans la vie ma grosse, moi j'en ai plusieurs des fous. Si ça intéresse d'ailleurs, je donne. (Et là, j'imagine bien que chacun de mes fous doit se sentir profondément trahi de découvrir qu'il n'est pas le seul et l'unique. A méditer : organiser des batailles de fous le dimanche après-midi au bois de Vincennes. Possibilité de pari avec système de cotes.) 
Je sais pas pourquoi... Doit y avoir écrit quelque part en html "laissez venir à moi tous les petits fous du monde". 

Bref, à vous, gens de la normalité qui avez compris qu'internet c'était pas une émanation de Macha Béranger, je demande donc "viendez commenter mes posts, faites des remarques de gens normaux (d'ailleurs, désormais, tout commentaire jugé "hors norme" sera impitoyablement supprimé) ne me laissez pas seule avec les tarés, écrasons les fous, boutons-les (une lettre de trop sans doute) hors de mes frontières." 

37 commentaires:

Sylvain a dit…

Bonjour,

Je suis normal et ton blog normal est vraiment super. Tout en restant normal. Aujourd'hui je vais travailler normalement, il fait beau normalement, et ce soir il fera nuit normalement. Courage.

Prem's a dit…

Chère Titiou, ton blog est vraiment interressant.
Bisous

titiou lecoq a dit…

En toute normalité, je vous remercie bien bas.

(Prem's : ce gif est-il vraiment normal ? Et bien, je dis oui.)

Lindeni a dit…

Arg c'est un peu tendu là.

Parce que du coup ton lecteur se dit : "Si je réponds est-ce que je suis un fou qui prétend ne pas un être un ?"

Mais si je ne me trompe pas tu avais déjà laissé apparaître des signes de lassitudes par rapport à tes commentaires il y a quelques temps ?!

saucisson a dit…

Bonjour ma blogueuse,

comment peux-tu dire qu'il n'y a pas un lien entre toi et moi, même très indirect ? Pourtant je reçois tes messages, et tu liras ce commentaire ! Et même tout lecteur des commentaires pourra attester que je t'ai lu. Attester que tu m'as lu et/ou supprimé devient par contre plus difficile.

Voici le commentaire que tu mérites !Au plaisir de nous relier bientôt !

titiou lecoq a dit…

Oui, là on aborde des questions d'ordre quasi-philosophiques. Qui est normal, qui est fou...
Comme je suis dieu chez moi, c'est moi qui vais décréter si vous êtes fous ou pas.
par exemple, ton commentaire est normal. Je le valide. Et même j'y réponds. (Et oui, tu avais bien senti, j'avais déjà traversé une crise de ras-le-bol. C'est pour éviter ça que cette fois, je passe direct à l'étape grand nettoyage, purge, génocide.)

Malorie a dit…

De manière tout à fait normale, j'approuve ce post normal. Et malheureusement que crois que normalement on retrouve ce genre de personnages régulièrement ailleurs aussi, particulièrement sur les blogs de filles qui parlent de sexe. Enfin, ma compassion prend quand même le dessus et je ne peux m'empêcher de plaindre un peu ces gens: tu viens de leur briser le coeur, en les qualifiant de fou, qui plus est. M'étonnerait pas qu'une vague de suicide traverse l'Europe aujoud'hui. ^_^

titiou lecoq a dit…

Voilà, Saucisson a très bien compris ce qu'il NE faut PAS faire.
(C'est pour ça que je valide - à titre d'exemple.)

titiou lecoq a dit…

Malorie : :)
Je sais, je suis dure. Mais parfois, il faut être à la hauteur de la nuisance subie.

Malorie a dit…

Oui, je me disais bien aussi que c'était une très bonne illustration. Faut-il en déduire que le message ne passe pas? A moins que le post de saucisson n'ai été au second degré, auquel cas je suis passée à coté du message. Titiou, je compatis !

titiou lecoq a dit…

Oui oui oui, compatis.
PLAIGNEZ-MOIII

laurent a dit…

Et laisser la cuvette des chiottes, sur ton blog, ça peut vite faire désordre.

(commentaire certifié NF)

Lindeni a dit…

Non mais c'est bon oui ! on va pas t'aduler non plus !

On n'est pas fous.

titiou lecoq a dit…

Laurent : très bonne initiative, je vais créer un label NT (norme titiou).

Lindeni : tu veux dire que tu ne me vois pas comme une fée dotée de pouvoirs magiques ? Et bien, je t'en félicite.

Julie F. a dit…

Bon d'abord, en dépit de la gravité du sujet susévoqué, ce post est hilarant. Je l'ai relu 3 x.

La photo de la gargouille m'a achevée.

Ensuite, ce n'est plus à toi, Titiou, que je m'adresse, mais au fou, qui ne manquera pas de lire tous tes commentaires.

Chèr fou,

Sache que je suis experte en analyse stylistique et que tu auras beau te cacher sous différents pseudos (ou visiter d'autres blogs linkés par ta reine) : je reconnais ton style. Sache également que la blogueuse ne se laisse pas stalker impunément.
Tu crois que tu la traques, mais imagine que ce soit l'inverse... Imagine qu'elle mène l'enquête. Imagine quelle découvre ta véritable identité, NON PAS PARCE QU'ELLE T'AIME mais pour prévenir la police...

Harceler une blogueuse = mauvaise idée.

Par définition, la blogueuse est une geek.
Par definition, la blogueuse a des amis geeks.
Imagine un collectif de geeks ligués contre toi.
Imagine les anonymous à tes trousses.

Je serais toi, fou, je me convertirais dans le harcèlement de mes voisins de palier, de mes collègues de bureau, ou de mon psychiatre.

La Fusée a dit…

Putain mort de rire (désolé)! Il me tarde d'avoir mon fou moi tiens...

matiu a dit…

L'équation semble intéressante: parler de cul attire les fous, sans aucun doute.
Mettre son (charmant) visage en photo attire les fous, indubitablement. Ils ont un radar pour ça.
Et pourquoi cela ne m'étonnes pas du tout que ce phénomène ne concerne que les blogueuses? Après tout l'internet n'est jamais que le reflet des intérêts (obsessions?) de ceux qui le font jour après jour. Or pour toi qui fréquente des lieux mal famés du réseau (cf tes billets sur 4chan) tu doit en connaître un rayon sur la question. Ceci étant dit j'espère que la présence des fous ne tarira pas ton inspiration car cela reste un plaisir de te lire. Même si tu n'es pas une fée pourvu d'ailes, car cela ne serait pas bien pratique pour traîner dans les cafés ou les soirées. Pour les pouvoirs magiques, je pense qu'ils doivent évoluer en fonction de ton degré d'alcoolémie... mais je m'égare.
Et pour poursuivre sur les propos de Julie.F: il y a pour toi moyen de repérer tes fous à leur IP et de bloquer automatiquement les commentaires.
Voilà. Maintenant que j'ai donné cette dernière info, si je ne vois plus apparaitre mes commentaires, je saurai que je suis fou.... (ou parano?)

Arno Fresh a dit…

Oh c'est bon, ça va, je rigolais...

ophise a dit…

Bon on dirait que les filles ne sont pas trop concernées ouuuuuf.
(Ce qui en soi est injuste d'aileurs : je peux pas faire ma fofolle ???)
Du coup, il faudrait réaliser une étude épidémiologique sur les allumés des blogs non ?

Lindeni a dit…

Ophise, peut-être que s'il n'y a que des fous fous et pas de fous folles c'est à cause de ça : http://girlsandgeeks.blogspot.com/2009/04/toi-tu-fais-un-blog-de-fille.html
Et il est logique que les garçons pistent les filles et vice-versa. Mais s'il n'y a pas de blog de garçon, il n'y a personne à pister pour ces dames. (que de logique dans ce comz)

OMG mais mais mais ... je connais les articles du blog par coeur ??
Ahh je sombre dans la folie, pour fêter ça, dernier commentaire sur cette article.

matiu a dit…

@Lindeni et tout(e)s ceux(celles) qui ont une suggestion:
C'est quoi un blog de garçon?

Manuel a dit…

Franchement j'ai kiffé le comm de Saucisson, il était méchamment drôle !!

Tehanor a dit…

Pourtant, les fous sont autrement plus intéressants que les types qu'on dit vaguement sympathiques juste parce qu'ils sont tellement lisses qu'on sait pas quoi en dire d'autre. La sympathie ou la coolitude, ce sont les pires maux de la société. C'est le règne de la personnalité creuse, de la relation consensuelle, de la complaisance facile. Comme dirait mon maître à penser Bukowski, "certains ne deviennent jamais fous... . Leurs vies doivent être bien ennuyeuses". Pas que la leur, d'ailleurs, celle des autres aussi.

le_butch a dit…

si tu n en avais pas parle, jamais je n aurais pense que y a des gens qui s ennuient assez pour faire des trucs comme ca ! c'est ... fou !

chmop a dit…

@matiu : J'ai réfléchi à la question des "blogs de fille" et j'en suis arrivé plus ou moins aux choses suivantes : un blog de fille est un blog écrit par une fille et qui ne va pas être spécialisé dans un sujet, qui va juste raconter la vie de tous les jours de la personne... Un blog qui ne serait donc pas technologique, photographique, musical, un recueil de poèmes, etc. mais un blog avec des vrais (ou pas d'ailleurs) morceaux de vie privée dedans.
Un blog de garçon serait donc également un blog de ce type mais écrit par un garçon.

Maintenant on en vient à se demander pourquoi le terme "blog de garçon" n'est pas utilisé.

Et là j'ai aussi plusieurs idées :
- globalement les blogs spécialisés écrits par des filles ça n'existe pas ! Les filles ont énormément tendance à écrire des posts sur leur vie, leur relation amoureuse, etc. et se dirigent donc vers le côté "blog perso"... J'ai quelques exemples de blogs spécialisés écrits par des filles (un littéraire et un musical) et j'ai remarqué que je n'avais jamais appelé ces blogs des blogs de filles pour la simple et bonne raison que jamais rien n'indique qu'ils sont écrits par des filles. Ca parle bouquin/musique... et c'est tout.

- globalement les blogs de garçon ça n'existe pas ! Un garçon va très rarement ouvrir un blog pour raconter sa vie. Il va ouvrir son blog en priorité pour un sujet cadré : musique, informatique,... et va très souvent arriver à ne pas en sortir ! Il préfèrera même souvent ne pas poster que de raconter sa vie pour meubler.

Même si on prend un blog de mec qui dit écrire un blog de fille : Lâm. Au final c'est toujours très orienté photo et technologie, les moments de sa vie privée qu'il partage ne sont pas si privés que ça (soirées entre potes auquel la plupart du temps aucune info perso n'est vraiment divulguée), etc. Pour moi il n'est donc qu'au commencement de ce que j'appelle le blog "perso" tout bête... et de ce qu'on pourrait finalement appeler, je pense, un blog de garçon !

Au final les différences que l'on remarque entre garçons et filles dans la vie de tous les jours s'appliquent aux blogs, tout comme les remarques idiotes et un peu sexistes qui sont faites irl se retrouvent transposées dans l'expression "blog de fille".
Online ou pas, les gens sont des gens.

Pffiouu je suis FOU d'écrire un commentaire si long :p

Seb B. a dit…

@Chmop: Moi qui suis un garçon et qui racontes des trucs perso, je serais donc une fille qui s'ignore?? serais-je fou???

Lledelwin a dit…

Oh mon dieu ! OH MON DIEU !!! OH MON DIEU !!!!

Mais tout ce que tu décris-là... Mais c'est le profil exact du type qui étale sa viscosité gluante de post en post, qui est toujours le premier à réagir, à n'importe quelle heure du jour et de la nuit, qui tente de me faire croire qu'il me connait, qu'il me surveille, qu'il peut venir me voire à l'improviste n'importe quand sur mon lieu de travail, même si son IP le localise en France et que mon adresse physique me localise plus au nord, qui ne laisse pas d'adresse mail mais balance la mienne en clair et que je soupçonne aussi de poster sous plusieurs pseudo différents.

Tant de similitudes, ça m'épate ! ...Si ça se trouve, c'est tout le temps le même !

jiske a dit…

Je ne suis pas d'accord quand tu dis qu'il n'existe aucun lien entre le bloggueur et le commentateur...Mais c'est clair qu'on est en train de créer des générations d'Hannibal Lecter... :/

C2R a dit…

je suis en face de chez toi depuis quelques mois. je te regarde dormir. bisou

Anonyme a dit…

Chmop/matiu
Est-ce être fou que de se poser des questions suite à un message d'une pseudo-anonyme sur Internet ? (Quoiqu'il s'agit certainement d'un des buts recherchés par les auteurs de
blog.)
Quoi qu'il en soit, peu après avoir lu ce billet sur les « blogs de fille », il se trouve que j'ai relu les Premiers matériaux pour une théorie de la jeune-fille. Il devient alors évident que « Blog de fille » ou « Jeune-fille » sont des locutions totalement asexuées. Parler de ce site comme d'un « blog de fille » signifie donc probablement que l'on pense qu'il est une émanation de la « jeune-fillisation » de la société et qu'il y participe.

Est-ce vrai ? C'est une question.
Ce blog n'en reste-t-il pas pour autant fréquentable ? Cela semble certain.


Sinon, beau temps n'est-ce pas ? Allez, je vais sortir de chez moi pour profiter du soleil.
Les ponts de mai, c'est cool quand même.

---
Gaël Martin

Seduction concrète a dit…

Si ce post m'est adressé (car il l'est c'est évident) en rapport avec mon message de la dernière fois (celui ou j'ai dit que je m'étais trompé de blog pour mon commentaire) je tient à préciser que, non, je ne m'étais pas vraiment trompé de destinataire, c'était juste une tentative d'humour en rapport avec ton billet ou tu affichait avec joie ta lettre de menace de mort.

Sous-entendu "Bonjour je suis l'auteur de la menace de mort, mais en fait c'était pas toi la bonne destinataire".

Sur le coup ça me semblait drôle (si, si, je vous promet).

Mais entre ma blague pas drôle à la base, mon incapacité à faire passer l'ironie et maintenant ma réponse à ce message, je pense que c'est officiel : tu as un nouveau fou.

Bien à toi,
Ton nouveau fou.

Lucy a dit…

Chere blogueuse anonyme,
Ton blog, que j'ai découvert il n'y a pas longtemps, est l'un des plus intéressant du moment (tu bas presque celui de Tom McRae).
En bref, dans ma vie normale de gens normale, tu es capable de me faire sourire apres une journée pourrie et je t'en remercie.

Sur ce je retourne dans l'anonymat ou je me plais.

Surtout n'arrête pas.

L.

le_butch a dit…

hannibal lecter ou animal lecteur ??? :-p

Perdita a dit…

Voilà un post qui me rassure. Primo j'ai pas de copine blogueuse pour m'initier donc je suis complètement profane en la matière. Ensuite parce que j'ai appris un nouveau mot, moi je disais mon "morbac" (je ne parlais pas par expérience que ce soit clair), maintenant je pourrais dire mon "stalker", ça le rend pas plus rassurant mais c'est plus classe.
Donc oui, c'est ultra envahissant, je me revois encore faire "chic, chic, chic des commentaires"... La conne... limite j'angoisse quand vient l'heure de modérer de peur de voir son pseudo apparaitre...
j'envisage de lui filer un rdv fictif avant l'été (oui il veut me rencontrer, c'est trop choupi)et lui offrir un comité de bienvenue genre des serbes armés jusqu'aux dents.

titiou lecoq a dit…

bah voilà, j'ai encore complètement perdu le fil des commentaires. Pourtant, c'était bien de se relancer sur le débat des blogs de fille. je pense que je ferai un post n°2 sur le sujet.
heureusement que vous vous répondez entre vous mes amis.

Lledelwin : mais oui, c'est certain c'est toujours le même. Doit y'avoir un mec qui est LE stalker français.

Séduction concrète : t'inquiète pas. Ton commentaire était tout à fait sain d'esprit par rapport aux vrais stalkers.

Lucy : merci merci!

Perdita : d'abord merci pour le lien chez toi/vous. Ensuite, oui, c'est la mauvaise surprise pour les jeunes blogueuses. On devrait se faire des réunions entre nous pour en parler et prévoir le même rendez-vous à donner à tous nos morbacs (je garde l'idée d'organiser des combats entre eux).

Perdita a dit…

@ Titiou : Je plussoie.
La théorie de Lledelwin me semble plus que probable : il y a un serial Stalker qui sévit sur nos blogs.
Je lui adresse un message personnel : j'ai bientôt dépassé la date de péremption, j'avoisine même pas le 80B et je subis la loi de gravité, je suis poilue et j'ai une haleine de coyote. Donc c'est pas la peine de s'emballer.

Muff a dit…

Bonjour.

Qui êtes-vous?
Et qui sont ces gens?
Qu'est-ce que je fous là?