samedi 25 octobre 2008

lol vidéo for saturday morning

En contemplant Girls & Geeks, mon espace qu'il est tout à moi, je suis un peu effrayée par cette somme de mots serrés les uns à la suite des autres. Je crois qu'il faut de l'image. Un peu d'iconique bordel. Donc aujourd'hui, je tente une vidéo, spécialement dédiée à Romain.

Il y a moultes années, le délire "Wassup" avait contaminé toute la planète. Pour ceux qui ont oublié :




Et bien ils sont revenus en force. Les mêmes acteurs mais cette fois, au lieu de nous vendre de la bière, ils nous vendent le "change candidat", you know the black one... Dans un contexte de crises économiques, de saisies immobilières, de catastrophes climatiques, de guerre en Irak - le fameux cri du "Wassup" a légèrement changé de ton et comme mon sens de l'humour a dû évolué en parallèle, ils me font de nouveau rire.

3 commentaires:

Anonyme a dit…

C'est vrai que c'est drôle!!!

Le final l'est moins, parce qu'on sait bien qu'un américain démocrate ça n'est qu'un type de droite de merde... Les USA étant ce qu'ils sont! Les américains aimeraient retrouver cette chiure de JFK comme leur Christ, lui qui leur redonne tant de force chaque soir pour enculer la planète à coup d'actions, mais nous on en a un un JFK, une chiure de sous merde. Tu me diras très chère petite fleur des bois, vieille morue qui sert de pani... heu non de mur à toute la gente masculine, comment un excrément peut chier une sous-merde, nous n'avons pas la réponse, mais cette ordure de Louis XIV du pauvre, ce malade goinfré de tranquillisants, histoire ne pas appuyer sur le mauvais bouton sur un coup d'humeur a été mis au cul du monde, et il se prend pour le grand donneur de leçons aux idées d'extrème droite de gauche!! Moi ça me fait plus que gerber!!! Même une anusite est moins douloureuse...

Il a encore fallu que je pourrisse ton blog avec "ça" enfin "lui". Je ne t'en voudrai pas si tu l'effaces...

Bises

titiou lecoq a dit…

Tu ne pourris jamais mon blog mon cher. Mais c'est vrai que tu développes une certaine obsession sur "lui"...

Lulu a dit…

Putain, ça c'est de la dédicace.
Je t'aime