dimanche 30 novembre 2008

sans télé (c'est tellement nul que ça mérite pas de majuscule)

A l'heure actuelle, je vis sans internet ni télévision - autant dire coupée du monde/recluse dans une grotte/back in préhistoire. Tout juste si y'a pas des ptéranodons qui passent en volant devant mes fenêtres. 
Mais ça va hein. Je tiens le coup. 
Tout ça à cause de mon déménagement. Le fameux, l'inépuisable déménagement, celui qui a l'air de se passer le jour de la marmotte. 

Evidemment je pourrais, soyons honnête, je vais récupérer une télé. Mais pas tout de suite. Mon masochisme n'allant pas jusqu'à m'infliger pareille torture pour rien, il y a un but avoué qui est de "créer des conditions propices à une semaine de travail intensif" (des guillements parce que je m'auto-cite pour tenter de me convaincre) et de finir ce putain de roman policier que je me traine depuis presque deux ans.  

Bref, me voilà sans télé ce qui n'est pas arrivé depuis... Juin 2000. Si, si. Je venais d'emménager dans mon premier studio et je n'avais pas encore récupéré de poste.
Là, je pourrais même en acheter une (mon pouvoir d'achat ayant bien été multiplié par 1,15 depuis mes années d'étudiante). La question est : combien de temps je peux tenir sans ?
Ca me rappelle l'expérience qui avait été menée dans les années soixante-dix (et réitérée il y a deux ans). On avait proposé à des familles de leur enlever leur télé pour faire l'expérience. Je me souviens d'une grand-mère qui avait l'air très enthousiasmée au début et qui débarquait chez son concierge au bout d'une semaine, en pleurs, pour le supplier qu'on lui rende sa télé.
JE COMPATIS MAMIE. 

A l'heure où je bloggue, je suis sans télé depuis trois jours.

Constat numéro un : les programmes de France Inter le dimanche après-midi et les soirs de semaine c'est un peu de la chiotte.

Constat numéro deux : j'ai l'impression que sans télé, on ressent davantage le froid.

Constat numéro trois : au bout d'une soirée complète, je souffrais de violents spasmes au ventre. Ca me rappelle les problèmes de sevrages du crack.

Le lendemain j'ai craqué. Après des heures d'écriture acharnées dans un silence religieux, j'ai couru au restau chinois que dieu a placé à côté de la porte d'entrée de mon nouvel immeuble et j'ai avalé leurs saloperies le nez collé à 50 centimètres de leur magnifique écran plasma. Repue d'images, je suis remontée travailler. 

Alors bon... au bout de trois jours, j'ai beau penser à tous mes amis qui vivent sans, ces amis dont j'oublie toujours le handicap et à qui je parle télé-réalité et qui m'écoutent poliment, j'ai beau me dire "bah ça va, ils y arrivent, je peux aussi le faire, il paraitrait même que c'est ça la vie normale",  je suis obligée d'admettre qu'il manque quelque chose dans ma vie. Qu'un appart sans images qui bougent c'est pas tout à fait vivable. 

Parce que franchement, quand je lève les yeux de l'écran de l'ordi bah... y'a rien quoi. Outre qu'il n'y a pas de meuble (j'ai déménagé mais ça ne signifie pas que j'ai emménagé, vous noterez la nuance), ma seule distraction c'est Tikka, aka vomito, et ses déplacements erratiques dans notre nouvel espace. Ouais, la suprême loose. 
Et sans internet... ça, c'est même un sujet trop douloureux pour que j'en parle dans un post (et puis je triche un peu, j'ai du petit internet sur mon téléphone). Mais ce manque de connexion justifie que les deux posts suivants soient photographiques (ça va plus vite).  

PS : je pense que je ne vais pas tenir encore très longtemps. A chaque heure de la journée, je fais la liste des programmes que je râte. Dans ma tête, il est jamais 14h. Il est l'heure-des-feux-de-l'amour-en-travaillant. Il est pas 19h, il est l'heure-de-s'avachir-devant-le-grand-journal-en-envoyant-des-mails.  

PS 2 : et puis j'ai peur que les gens (vous) ils arrêtent de venir sur mon blog parce que je suis internetement morte. J'ose même pas ouvrir mes stats. 


Photobucket

19 commentaires:

Michael a dit…

Franchement, je ne pourrais jamais envisager la vie sans télé !
Mais c'est sûrement juste parce que ça ne m'est jamais arrivé en 30 ans (mon âge) !
Et en y pensant, je pensais n'avoir aucune addiction (je ne fume pas, je ne bois pas ou presque d'alcool...). Grâce à ton post, je crois maintenant en avoir trouvé une !
Bon courage, en tous les cas, jusqu'au retour de sainte télé !

Anonyme a dit…

J'ai envie d'être anonyme aujourd'hui!

Si tu n'as pas de télé durant 1 mois et que tu te retrouves au restau chinois tous les jours, tu risques fort de voir tes sous se transformer en bon vieux cholestérol !!!! Remarque bien que tout te va, alors un accident vasculaire cérébral ne devrait pas nuire à ton intellect et ton charisme naturel !!! :)

PS 3 : non mais tu crois vraiment qu’on va arrêter de venir t’emmerder et créer des polémiques à la con sur ton blog ????

PS 4 : Tu rêves ma chère…..

PS 5 : Tu te mets aux PS toi aussi ? Je note.

PS 6 : Tu n’aurais pas dû me lancer j’ai toujours un mal fou à m’arrêter.

PS 7 : Tu veux le programme de ce soir histoire de te faire très très mamal ? :D

titiou lecoq a dit…

Nonmaisjem'enfousjevaisécrireunpolarquidéchire.

Ou alors sortir boire pour oublier.

Anonyme a dit…

Permets moi un moment de fanerie : " sans télé, on ressent d'avantage le froid", j'adore.
Inge, groupie

Anonyme a dit…

Grosse Marade!!!

Anonyme a dit…

Parlons-en de ton polar, j'attends toujours le chapitre sur le club des morues! Si tu vas boire un coup, vas dans un PMU, là-bas oublier ils savent ce que ça veut dire depuis que la petite merde glaireuse les fait bosser comme des esclaves....Fini les fins de soirées tranquilles entre amis avec un mégot au bec, même ça ils doivent le faire en courant !!! Je sais j’en rajoute, mais merde, la mauvaise foi c’est notre dernière liberté !!!!!

Un conard d'anonyme

Nora a dit…

va faire un tour sur zatoo.com. j'ai plus la télé depuis le mois de juin, et même si y a ni canal ni M6 ni TF1, y a france2345, arte, et même virgin 17. ça me sauve un peu la vie.

(par contre je ne te cache pas que dès que je passe le weekend chez mes parents je scotche 48h devant la télé)

Anonyme a dit…

meuf,
à court terme, tu vas t'apercevoir que sans télé, les aliments ont meilleur goût.
et que soudain, tu as des conversations profondes et intimes.
hé oui!

biz

Le CONARD, et ne faites plus chier!!!!! a dit…

Pour les lointains amis, c'est très chiant cette privation internetienne (la télé on s'en contre-chie sur la tronche en revanche!!! :)), plus de posts ou peu, plus de nouvelles plus de conneries à raconter.....

Rends nous la vite ô Grand Manitou du net, ne perds pas ton temps à implorer des fouilles archéologiquement, voire primitivement corporelles à des profondeurs abyssales (je voulais dire anales mais je ne suis pas comme ça moi !!), tes amis puants, ceux qui règnent sur les bouffeurs d'escargots, sont toujours alertes dans ce genre d’initiative, alors….

lulu a dit…

Je savais que tu en souffrirais. Que sans télé, ce serait dur. Mais on avait dit : "jusqu'à samedi". Tu peux le faire, je serais fier de toi.

titiou lecoq a dit…

Nora : non mais j'ai même pas internet. Là, tu commences à comprendre l'enfer que je vis...
Lulu : je tiens, je tiens. Peut-être même que je vais dépasser la limite de samedi.
Guido : normalement mes discussions intimes et profondes, je les ai avec les présentateurs télé. Là, je fais quoi ? Je parle aux murs ?
Conard : tu noteras que sans internet, je réussis quand même à poster tellement j'en ai développé des pouvoirs surhumains.

Le CONARD, et ne faites plus chier!!!!! a dit…

Parce que tu appelles ça un post toi!!!!!!!!!!!!!!!!!

Ohhhhh ces morues aux yeux jaunes vitreux, quelles brougnasses !!!!!Ne serais-tu pas aussi chenille ? Comme celle d'Alice au pays des merveilles, personnellement j’ai un peu l’impression d’être le chat de Chester (l’ombre aux conseils et remarques pourris :)) !!!! Vomito, mon vieux, je commence à comprendre pourquoi tu tirais la gueule le jour du déménagement, ainsi que tous les autres sans doute !!!! (Parce que tu ne nous as pas montré son nez au quotidien, chaque minute de sa pitoyable vie à supporter d’affreuses odeurs de poisson pas trop frais, le même poisson restant collé toute la journée devant un putain d’aquarium étrange qui parle tout seul, avec la dite morue qui lui répond et s’énerve pour rien, alors que le pauvre chaton à son ventre vide.

« Oui, c’est bien beau d’aller piquer dans son assiette dès qu’elle tourne le dos, mais bordel ça n’empêche pas de me filer coup de Whiskas de temps en temps merde !!!! »

J’espère que tu lui donnes à manger son Whiskas « APRES » ton repas, parce que sinon tu dois avoir une drôle d’haleine une fois son petit péché de gourmandise quotidien exécuté!!!!

Anonyme a dit…

Oui c'est Vomito là!!!

J'en profite qu'elle n'a plus internet pour m'insurger!!!! Y'en a marre de son blog, de ce putain d'ordi, et de cette télé qui grince en permanence.... Et moi dans tout ça, 5 jours que je ne bouffe que ce que je pique dans son assiette (tu as raison "le conard" c'est la galère, en plus elle ingurgite chinois en ce moment et c'est franchement dégueux, d'ailleurs j'angoisse à l'idée qu'elle n'est plus besoin de coussin dans 1 ou 2 mois, sur quoi je vais pouvoir faire griffes moi chiottes de cul!!!). Enfin ! Pour me venger je fais toujours ma toilette au moment de son repas, et je la fais avec grand soin, aussi profondément qu'une fouille qui serait pratiquée dans un état de droit sur un scribouillard... Et lorsqu'elle répond au téléphone (je n’ai pas encore réussi à le péter celui là !!!) je vais lécher chaque denrée avec dégout mais non sans un certain plaisir! L'autre soir d'ailleurs elle avait invité ses potes, et là ils ont décidé de quitter la table un moment.... Je vous laisse deviner la suite...



S O S


S O S






S O S



Anonyme a dit…

C'est toujours Vomito

Avant, du temps où elle m'aimait un peu (ça commence à dater), elle me donnait des cours sur le subjonctif, et voilà ce qu'il en reste : "qu'elle n'est", ça n'est plus supportable...

Si vous recherchez un chat je suis disponible, appeler le 06 92 76 45 23....


Vomito

DarkVenoM a dit…

Mais qu'est-ce qu'il y a de si intéréssant à la télévision ?

Nikole a dit…

Et y'a personne pour applaudir la discrète et subtile insertion de ce superbe ptérodactyle en fin d'article ...

S'il ne te fallait que des images qui bougent pour atténuer le manque de tévé, je te recommande vivement de louer une mamie (ou un papy, mais faudrait pas qu'il s'attache, ça reste une relation fonctionnelle de femme à meuble tout de même) parkinsonnienne, ainsi, en la montant tel un petit poney, tu pourras vaquer à tes occupations en profitant d'un environnement proche tout en mouvement et ce pendant plusieurs heures.
Tu peux t'adresser à des voisins sympas - ou pauvres "abaouicélakriztavu"- mais pas au showcase car comme tu l'as relevé, chez eux, les mamies sont de type "décédées" (mais en déco de jardin pour Noël, c'est p'têtre pas dégueu - fonctionnalité).

Que la force soit avec toi.

titiou lecoq a dit…

Merci Nikole de souligner la beauté de l'illustration du jour. Y'a juste une personne qui m'en a parlé mais qui s'est senti obligée de rajouter "ça aurait été encore mieux avec l'image de Jésus chevauchant un dinosaure".
Et sinon, sache que j'apprécie grandement ta légère obsession pour les vieux (et les différents usages qu'on pourrait en faire).

"Mais qu'est-ce qu'il y a de si intéréssant à la télévision ?" Putain... mais la vie quoi ! Je pourrais te faire une liste mais ça serait trop long. Et surtout s'y rajoute le besoin d'avoir des images qui bougent et font du bruit dans l'appart. C'est incroyablement sécurisant.

DH a dit…

ça doit faire un an que je vis sans télé, bon je triche car je passe mon temps sur le net, à jouer, à matter des Divx. Pas mal de gratte aussi, de lectures papier aussi.
Le truc qui m'horripile avec la tv c'est que c'est souvent sur un mode passif ("keskya ce soir ?"), genre pose ton boule et absorbe.
J'aime choisir, et la télé donne une illusion de choix. Une illusion participative. Mais on reste soumis.

Surtout la télé ça occupe bien quand on se fait chier. Ce que tu prends pour un sentiment de sécurité (tout le monde sors la même ^^) c'est simplement tromper l'ennui/la solitude. Mais j'ai un soucis, je n'arrive pas à m'ennuyer oO.

Aucun rapport, j'ai aussi le pb du "ets" pour "est", c'est le mouvement de ton index droit qui est trop rapide ...

Dsl pour la longueur (et les fautes), pas besoin d'approuver du moment que tu le lit ça me fera plaiz' =)

titiou lecoq a dit…

Je tiens à préciser, par honnêteté intellectuelle, que j'ai récupéré une télé depuis.
La question de la passivité ne se pose pas vraiment pour moi. Quand je suis chez moi, j'ai toujours la télé ou la radio allumée, y compris quand je bosse, quand je suis sur internet. C'est un fond sonore/visuel nécessaire.