mercredi 18 février 2009

Chiottes n°2

Là, c'est facile. On va parler de toilettes connues pour être les pires de Paris. (Ce blog manque cruellement de textes intelligents ces derniers jours.)
Un titre amplement mérité donc pour... roulement de tambour : les chiottes de la Flèche d'or. Il suffit que je passe dans un périmètre de 100 (mètres donc) aux alentours pour que ma vessie de rétracte d'horreur.



Une calamité, un enfer pour ceux qui aiment uriner en paix. D'ailleurs, en règle générale, on ne va pas faire pipi à la Flèche. On s'abstient, on n'a pas le courage, on oublie, on ira plus tard, finalement on sera aussi bien accroupie derrière la fiat panda stationnée rue de Bagnolet. On y trouve toutes les caractéristiques du 23ème cercle de l'enfer (celui que Dante assigne aux toilettes, oui) :

1°) des toilettes loin au fond de la salle ce qui implique de se frayer un chemin à coup de coudes pour y parvenir

2°) pas assez de cabines proportionnellement à la jauge de la salle. Donc toujours une attente interminable (avantage : on fait des rencontres, vendredi la fille derrière moi m'a posé des questions sur mon appareil photo, on a largement eu le temps de parler des différents modèles)

3°) La fameuse mare de pisse (et pas de rebords pour poser son sac)

4°) un espace trop petit, à l'étroit (regardez sur la photo, on dirait que mes épaules vont toucher les murs et quand on connait mon gabarit c'est vraiment inquiétant)

5°) des courants d'air

6°) une cuvette dégueulasse (et sûrement un nid à mycoses)

7°) pas de pq (vous oubliez la possibilité de recouvrir les bords de la cuvette avec du papier pour y poser vos fesses)

8°) présence d'adolescents qui viennent y prendre de la drogue (et j'ai horreur de ça - à égalité).

Deux points positifs : une vue imprenable sur les urinoirs des mecs (pendant la très longue attente) et une déco "libre" qui permet à I am un chien!! ou Music is not fun de faire sa promo :



Rien à voir : un point sur le blog. Et ses referrers. D'abord, je dois beaucoup à Maïa Mazaurette qui m'a linkée plusieurs fois sur sexactu et citée sur pingoo.
Ensuite, ô gloire, quelqu'un a linké g&g sur le forum de totalnirvana.net. Je ne sais pas du tout pourquoi (n'ayant pas accès au forum) mais putain-quelque-part-je-me-dis-qu'il-y-a-une logique dans ce bas-monde. Comme le déclarait Brad Pitt dans Légendes d'Automne, le regard au loin, "c'est dans l'ordre des choses." (J'ai bien conscience que non, être mise en lien sur totalnirvana.net c'est pas tout à fait comme si Kurt lui-même avait validé mes textes. Non. Vraiment. Je m'en rends compte. Enfin... la partie rationnelle de mon esprit s'en rend compte. L'autre cherche comment créer une bannière "Kurt Cobain aime ce blog". Noraaa, comment on fait ?)

Pendant ce temps, au Cambodge, deux personnes inconnues ont parlé de g&g. C'est étrange cette sensation que mon blog m'échappe, que mes quelques mots/maux jetés dans l'océan d'indifférence de la virtualité 2.0 aient trouvé une oreille compatissante à l'autre bout de la planète. NAN mais je plaisante. En vrai, je kiffe juste ma race. Ceci étant, ça fait bizarre quand même. Mais plaisir mais bizarre. Extrait du blog où j'ai découvert ça : "on en parlait hier avec un type, et on n'était pas d'accord: moi j'aime beaucoup, c'est mon blog de fille préféré (pour plusieurs raisons, peut-être qu'une seule en fait)." (je mettrais bien le lien vers ce blog mais ça a l'air assez perso)
Inutile d'insister sur le "on n'était pas d'accord".
Une seule raison ? ... tant de blagues faciles se bousculent dans ma tête... trop faciles...

Faudra un jour réfléchir à cette histoire de blog de filles quand même.

17 commentaires:

Anonyme a dit…

Non, mais je ne comprends pas les blogs, y'a des gens qui se décarcassent à faire des choses drôles, et pas de commentaire! Bon je serai le premier de la liste, j'aurais aimé que ce soit autrement, mais c'est intolérable.

Marc

titiou lecoq a dit…

MERCI MARC MERCI

fanny a dit…

Je sens comme une longue expérience des chiottes de fac :D

C'est dingue l'histoire de nirvana, mais il peut y avoir des fans de nirvana qui sont pas bloqués en 1994... peut être...

O-Ren a dit…

Moi je dis juste Merci d'avoir fait un article sur les chiottes de la Flèche d'Or. Hier soir ils étaient dans un état sans précédent!

laurent a dit…

vivement cet été qu'on voit les chiottes des festivals

titiou lecoq a dit…

Les chiottes de festival c'est plus de mon âge. Putain... Belfort... Les pires ? Quoique, y'a battle avec les vieilles charrues.

Au sujet des toilettes de fac, rendons hommage au génie des éminences grises de la Sorbonne qui vous permettaient dans un même espace de 10 mètres carrés de faire pipi ET de boire un café (oui, la machine à café était/est dans les toilettes).

Anonyme a dit…

Moi non plus j'aime pas les ados qui prennent des drogues dans les chiottes ; assumez, les jeunes, faites ça en plein rue / salle de concert / tablée familiale.

C'est vraiment des dégonflés les jeunes de maint'nant...

Sylvain a dit…

Moi j'aime bien les chiottes de la Flèche, parce que quand il y a la méga file d'attente et qu'on a super peur en arrivant, on s'aperçoit qu'en étant un mec on a juste à doubler pour atteindre les pissotières (un t ou deux 2 ?). Et on ressort ravi, en croisant des gens qui luttent, quel bonheur.
Et j'aime bien ton blog parce qu'on fait pas la queue pour le lire, et qu'il est aussi bon qu'un pipi après des heures d'attente, ce qui n'est pas rien.

La Fusée a dit…

Moi je préfère les chiottes de la Fleche d'Or que les videurs.

La Fusée a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Michael a dit…

C'est étrange cette photo : ce joli teint diaphane et ces beaux yeux bleus devant ce fond crasseux... Vraiment très étrange... et quelque part assez poétique.

Nikole a dit…

Titiou, la machine à café est toujours à côté des chiottes si je visualise bien, j'y ai mis les pieds y'a quelques jours, plus jamais, c'est presque aussi crade que des chiottes de MacDal. Pas d'PQ, deux lavabi qui débordent, une odeur de mamie en décomposition (je sais qu'il était 18h, mais faut pas déconner). Et celles de la Flèche ... JAMAIS. Pisser en demi-suspension dans un bunker en tenant ses kleenex, le sac dans lequel t'as ramené ta maison et ton manteau, je suis pas assez souple et j'ai passé l'âge, bordel de merde.
J'kiffe disserter en mode "Envoyé Spécial" sur la salubrité des waters, une riche idée cette série d'articles !

Gwendoline a dit…

Moi je trouve tes articles sur les chiottes à la fois instructifs et droles et intelligents (contrairement à ce que tu dis). Ca, c'est dit. En plus c'est quand meme important d'en savoir plus sur cet endroit stratégique, ça peut toujours servir.
Ensuite, sur les blogs, oui je trouverais ça bien de reparler des blogs de filles. C'est intéressant comme terme, et c'est intéressant comme "phénomène" (enfin, si phénomène il y a... débat, débat...).
Enfin, c'est assez sidérant de voir son blog lu au cambodge, j'imagine (ça ne m'est pas encore arrivé). Ce qui m'est arrivé en revanche, c'est l'explosion de mes stats grâce à ton lien sur la maman et la putain. Alors, je voulais dire merci, ça m'a fait plaisir d'être aussi lue, j'ai eu l'impression, l'espace d'un instant, que j'allais devenir riche et célèbre avec mon blog, comme margaux motin et sans avoir besoin d'appeler les lecteurs par des petits noms d'amour. :)

manon_dsources a dit…

Je propose la création d'un Guide Michelin des toilettes publiques.

//

(par pitié, si mon nom d'utilisatrice s'affiche, ne vous moquez pas de moi.)

LA PRAVDA a dit…

C'est très bon ces petits chiottes reports!
continue!

Anonyme a dit…

Dans le même genre, les chiottes du Lèche-Vin, pas très loin de Bastille, sont à... découvrir, aussi :) l'arrière salle est très spéciale aussi (l'avant salle valant son pesant de cacahouètes, de toute manière...)

Anonyme a dit…

De toute manière?????????????