mardi 10 février 2009

Une série qui dépote

Pourquoi je ne suis pas encore richissime grâce à girls and geeks ?
Excellente question à laquelle mon coach ne m'a pas apporté suffisamment de réponses satisfaisantes. Je me suis donc penchée sur le problème et j'ai quelques pistes.

D'abord, j'ai fait une très très grossière erreur, j'ai oublié de vous infantiliser à l'aide de meugnons surnoms. Hein mes quiquignous lecteurs d'amour sucré ? Ca va vous plaire que je vous parle comme ça ? Bah j'espère.
(Ca n'est supportable que chez Margaux Motin parce qu'elle a un peu beaucoup de droits, je sais. Mais ça a l'air de marcher chez les autres blogueuses.)

Ensuite, je parle certes de sexe, d'internet et de rupture amoureuse mais ça manque de pastilles ludiques. Du coup, lecteur ma petite pâquerette des bois, j'ai élaboré un superbe concept à la fois ludique et utile pour une non moins superbe série : le guide des chiottes de ma vie.

Pour cette première édition, une critique de chiottes nouvelles : les chiottes du NY Club. L'accueil est agréable. La demoiselle pipi est charmante et l'endroit plutôt intime. Un petit côté presque chez soi. (A part que les murs sont noirs mais ça, c'est le détail hype. Dans les clubs hypeux, les murs des chiottes sont toujours peints en rouge ou noir.) Lumière très discrète (ça ne se voit pas sur la photo à cause de mon flash à la Hiroshima). On appréciera également la présence de papier toilettes. Et le petit rebord au-dessus de la cuvette qui permettrait de poser son sac à main - plutôt que de le laisser baigner dans l'habituelle mare de pisse qui inonde le carrelage de toutes les chiottes à partir d'une certaine heure. "Permettrait" si le vestiaire n'était pas obligatoire... Seul bémol : à déconseiller aux personnes claustrophobes.



Pour les lecteurs courageux qui seraient allés jusqu'au bout de ce post dans lequel, notez-le bien, j'ai accompli l'incroyable exploit de ne rien dire, une espèce de summum de la vacuité vient d'être atteint, une vidéo sur les effets d'optique. (Je sais, tout ça n'a aucune cohérence, j'ai besoin de partir en vacances).

16 commentaires:

Anonyme a dit…

:D

Anonyme a dit…

Dans un club, je pencherai plutôt pour gros rebord pour grosses narines...

Arno Fresh a dit…

et bien j'y suis allé et j'en garde un très bon souvenir

Arno Fresh a dit…

Je sais, c'est encore pire que lorsqu'un mec demande à un DJ de passer "tainted love" une 3e fois (Miss De brain, si tu nous écoutes...) mais je ne saurais que trop te suggérer d'écoquer les toilettes de LaBoule Noir (côté filles) et son fameux trou dans le mur...
Je sens que je vais aimer cette série...

Matt a dit…

Cette photo ferait une pur pochette pour le prochain Daft Punk :) Vacuité des commentaires, quand tu nous tiens...

Matt a dit…

Ah ouais, tu ressembles un peu à Carla au passage...j'espère que je ne t'offusques pas, petite fleur des champs.

Arno Fresh a dit…

heu "évoquer" je voulais dire et non "écoquer" (c'est un truc du vendredi ça...)

ophise a dit…

Après avoir failli intervenir virulemment sur le thème "non ! pas de facilités ! des lectrices secrètes aiment ce blog sans qu'on leur donne des petits noms d'amour", la chute sur les illusions d'optique me renvoit finalement dans le néant (aucune vision en relief). Donc la lectrice muette continuera à se taire ! (et à lire eh eh)

ophise a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
ophise a dit…

j'en radote... si une bonne ame (au hasard girl and geek) pouvait supprimer ce lamentable doublon...

titiou lecoq a dit…

Je suis d'une douce innocence, je n'avais même pas pensé à gros rebords -> grosses narines.

Y'a un trou dans le mur des chiottes de la Boule Noire ?!

Pour ma ressemblance avec Carla, faut juste me préciser si c'est avant ou après s'être faite défigurée par son chirurgien qu'elle devrait trainer au tribunal.

Ecoquer...

Bah alors Ophise, mon petit pissenlit d'amour :)

Arno Fresh a dit…

... Comme un hublot sans carreau..

Matt a dit…

Alors disons simplement que tu n'as pas besoin de chirurgie esthétique...

Anonyme a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
manon a dit…

Ma pauvre chatte, je te rassure :

Tu ne ressembles pas à Carla.

PrFirmin a dit…

Pour ceux qui ont regardé attentivement la vidéo sur les illusions d'optique : ils se sont plantés en beauté à propos du ruban de Möbius !
Ce n'est pas une structure impossible à réaliser dans la réalité : on tord une bande de papier de 180°, on colle les 2 bouts et voilà !

http://fr.wikipedia.org/wiki/Ruban_de_M%C3%B6bius